Éco-Business

BMCI : 64 MDH de résultat net à fin juin

Le Groupe BMCI affiche, à fin juin 2022, un produit net bancaire consolidé de 1,52 MMDH, en hausse de 0,4 % par rapport au 30 juin 2021. La banque a enregistré un résultat net de 64 MDH sur la même période.

C’est une légère hausse qu’a enregistrée le produit net bancaire (PNB) consolidé du groupe BMCI à fin juin 2022. Il s’affiche à 1,52 MMDH, en hausse de 0,4 % par rapport à fin juin 2021. Cette performance est essentiellement due, selon la communication financière du groupe, «à la hausse de la marge sur commissions et du résultat des opérations de marché, respectivement, de 1,8 % et 33,9 % avec une baisse au niveau de la marge d’intérêts de 2,7%». Au niveau des comptes sociaux, le PNB s’élève à 1,50 milliard de dirhams, en hausse de 0,1% par rapport à fin juin 2021.
Pour ce qui est des frais de gestion consolidés, ils s’élèvent à 1,05 MMDH et le coefficient d’exploitation consolidé s’établit à 69%, suite aux dépenses consenties par la banque, notamment sur le plan informatique, est-il relevé. Le résultat brut d’exploitation consolidé s’établit à 471 MDH, à fin juin 2022, soit une baisse de 13,4 % par rapport à fin juin 2021.
S’agissant du coût du risque consolidé, il se situe à 319 MDH, assurant une hausse de 42 % à fin juin 2022 par rapport à fin juin 2021. Le taux de couverture des créances par les provisions des comptes sociaux s’établit, quant à lui, à 82,2 %. Cela dit, BMCI assure que «la hausse du coût du risque est portée essentiellement par un effet «Forward looking» en dotation en raison d’un contexte économique inflationniste et incertain».
C’est ainsi que le résultat avant impôt consolidé a atteint 153 MDH, soit une baisse de 59,5 % par rapport à fin juin 2021. Le résultat net consolidé s’est situé à 64 MDH à fin juin 2022, soit une baisse de 74 % par rapport à fin juin 2021. Au niveau des comptes sociaux, le résultat net s’établit à 207 MDH, soit une régression de 67,5 % par rapport à juin 2021.
Par ailleurs, la banque note que «l’opération de création et de cession de l’OPCI «Cleo Pierre Spirfa» a eu un impact exceptionnel sur l’exercice précédent (2021)». Pour ce qui est des performances commerciales, les crédits par caisse à la clientèle consolidés ont atteint 54,4 MMDH à fin juin 2022 contre 51,6 MMDH au 31 décembre 2021. Ce qui représente une hausse de 5,5 %. Pour leur part, les dépôts de la clientèle consolidés ont enregistré une baisse de 1,8 %, pour atteindre 41,7 MMDH à fin juin 2022 contre 42,4 MMDH à fin décembre 2021. BMCI note que les ressources non rémunérées représentent 80 % à fin juin 2022. Enfin les engagements par signature consolidés se sont établis à 19 MMDH à fin juin 2022, soit une hausse de 7,3 % par rapport au 31 décembre 2021.

 

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Maroc : polémique au sein des agences de voyage


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page