Éco-Business

Bank Al-Maghrib, actionnaire d’Africa50

Abdellatif Jouahri, gouverneur de Bank Al-Maghrib./DR

 
Bank Al-Maghrib (Maroc) et la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) souscriront à l’augmentation de capital du Fonds Africa50, dédié aux infrastructures et porté par la Banque africaine de développement (BAD).


Africa50 va en effet tenir sa deuxième assemblée générale, jeudi 21 juillet, à Casablanca, en présence du président du groupe de la BAD, Akinwumi Adesina, également président du Conseil d’administration dudit fonds.

Cette AG sera aussi l’occasion pour le nouveau directeur général du Fonds Africa50, Alain Ebobissé, nommé en avril dernier, de rencontrer les actionnaires. 

L’examen des activités de l’année 2015 et l’approbation des états financiers clôturés au 31 décembre 2015 seront à l’ordre du jour de cette AG. «Il sera également procédé à une nouvelle augmentation du capital du Fonds Africa50. Son capital initial s’élève à 740 millions de dollars – 663 millions pour le véhicule juridique de financement des projets et 77 millions pour le véhicule de développement des projets», précise le communiqué dudit fonds.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page