Éco-Business

Autoroutes du Maroc : les chantiers structurants se poursuivent

Parmi les priorités que ADM s’est fixées durant cette année de reprise,  on trouve l’amélioration des conditions de sécurité et l’enrichissement de l’offre de services dédiés aux clients-usagers. 

2021 a été riche en réalisations et aboutissements tant pour la mission de développement de l’infrastructure autoroutière que pour la mission du service à l’usager, c’est ce qui ressort du rapport annuel 2021 de la Société Autoroutes du Maroc (ADM).

«C’est ce que nous appelons désormais la double mission de la société nationale : en inaugurant la salle de contrôle centrale dernière génération, nous avons réalisé un saut important en matière de supervision de trafic et de production de l’information trafic fiable et en temps réel, à l’adresse de l’ensemble des intervenants sur le réseau autoroutier», affirme Anouar Benazzouz, directeur général d’ADM.

Durant l’année passée, l’opérateur a poursuivi son chantier stratégique qu’est le triplement de l’autoroute Casablanca- Berrechid et l’autoroute de contournement de Casablanca, moyennant un phasage ingénieux pour limiter la perturbation sur ces tronçons à très fort trafic. De plus, les travaux de triplement de deux lots sur quatre ont été achevés en 2021. Cela concerne la section de l’autoroute Casablanca-Berrechid allant de la gare de péage de Bouskoura jusqu’au noeud autoroutier de Berrechid, et de la section de l’autoroute de contournement de Casablanca entre la bifurcation de Mohammedia et la gare de péage de Tit-Mellil.

«Une performance que nous avons réalisée en nous reposant sur un écosystème national formé et soutenu par nos équipes», assure le DG dans ce sens. En outre, ADM continue d’améliorer son système de gouvernance Corporate en faisant de la digitalisation un levier pour accroître la transparence et promouvoir les bonnes pratiques. Pour ce faire, l’entreprise, durant l’année 2021, a accéléré sa transformation numérique à travers la réorganisation de ses métiers clés (sécurité autoroutière, service-client et gestion de l’infrastructure …) et la digitalisation des principales fonctions finance de la société (Achat, RH et parapheur électronique …).

En chiffres, ADM a enregistré en 2021 un chiffre d’affaires de 3,20 MMDH, en progression de 32% par rapport à 2020 et un résultat net de 42 MDH. En termes de l’exploitation de réseau, la société a compté 394.000 transactions par jour, 12.800 véhicules par jour (trafic moyen journalier), soit une augmentation de 36% par rapport à l’année dernière.

De plus, 22,5 millions véhicules-kilomètres ont été parcourus par jour (circulation moyenne journalière). Par ailleurs, plus de 1,5 million de Pass Jawaz ont été vendus, avec 306.000 nouvelles ventes en 2021, en progression de 25% par rapport à 2020. Le taux de télépéage a représenté 57% par rapport aux autres modes de paiement. De plus, 17 gares de péage ont été modernisées.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page