Éco-Business

Auto-entrepreneuriat. Un cursus spécial pour les étudiants

L’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès vient de lancer le statut national de l’étudiant-entrepreneur (SNEE). Ce dispositif qui s’adresse aux étudiants inscrits en dernière année vise la promotion de l’esprit entrepreneurial et de l’auto-emploi.

Les étudiants porteurs de projets inscrits en dernière année de formation à l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah (USMBA) de Fès pourront désormais prétendre au statut national de l’étudiant-entrepreneur (SNEE). C’est ce qui ressort d’une rencontre organisée récemment par l’USMBA de Fès dédiée au lancement officiel du SNEE. Il s’agit d’un nouveau dispositif visant à promouvoir l’esprit entrepreneurial et l’auto-emploi auprès des étudiants.


Lors de cette rencontre, le président de l’USMBA, Redouane Mrabet, a procédé à la signature de nombreuses conventions de partenariat avec quinze entreprises et organismes socio-économiques régionaux, dont la Confédération générale des entreprises du Maroc Fès-Taza, l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences et le Centre régional d’investissement Fès-Meknès. Initié par le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, le SNEE donne la possibilité à l’étudiant d’entamer la démarche entrepreneuriale durant ses études et de tisser des relations avec les différents acteurs du monde socio-économique. C’est un outil d’ouverture que l’étudiant mettra à profit pour tisser des relations avec le monde de l’entreprise, tout en intégrant un projet entrepreneurial dans son parcours de formation.

Pour atteindre son objectif, l’étudiant profitera notamment de formations ciblées, d’un accompagnement de proximité et d’un espace partagé de travail (co-working space) à la Cité de l’innovation et dans tous les établissements.

Le lancement de ce dispositif s’intègre parfaitement dans la vision de l’USMBA qui a établi puis validé sa stratégie de formation, de recherche et d’innovation 2018-2022, et restructuré ses laboratoires de recherche en vue d’une meilleure adéquation avec les besoins des partenaires socio-économiques. Afin d’assurer la bonne coordination de ce programme, les responsables de l’université ont installé une cellule centrale de suivi, au niveau de la présidence, avec la participation des représentants proposés par tous les établissements.

Ces derniers seront appelés à créer chacun un espace de travail dédié à ce projet. L’étudiant porteur de projet postule au SNEE en ligne via un dossier de candidature unique et standardisé à l’échelle nationale.

En effet, les dossiers sont instruits par les Pôles SALEEM (Services d’accompagnement de l’entrepreneuriat étudiant au Maroc), qui organisent des comités de sélection locaux en charge de l’évaluation des dossiers sur la base de la qualité du projet entrepreneurial et de l’engagement de son porteur. Après étude du dossier, l’étudiant admis au SNEE bénéficiera d’un réel accompagnement tout au long de son aventure entrepreneuriale avec, entre autres, des formations orientées vers l’entrepreneuriat et la création d’entreprises.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page