Éco-Business

Architecture : la profession trace les enjeux post-Covid

Comme tous les autres métiers ou presque, l’architecture n’a pas été épargnée par la pandémie. Alors que la reprise se précise, l’heure est venue de repenser la profession. C’est dans ce contexte que les nouveaux président et membres élus du bureau du Conseil national de l’Ordre des architectes et les responsables du ministère de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville se sont récemment réunis. Entre autres sujets discutés, figuraient les enjeux auxquels la profession d’architecte est actuellement confrontée, après le déclenchement de la crise sanitaire. Les représentants du conseil ont ainsi annoncé l’élaboration d’une feuille de route répondant aux attentes actuelles, ainsi que la création de comités thématiques. Il demeure nécessaire d’améliorer les conditions de travail de l’architecte, appelant le ministère de tutelle à un soutien d’envergure.

Ainsi, le président du Conseil national de l’Ordre des architectes, Chakib Benabdellah a estimé que cette rencontre a été une occasion d’exprimer les attentes de l’ordre en matière de réforme législative, dont la révision de la loi relative à l’exercice de la profession d’architecte et à l’institution de l’Ordre national des architectes et de l’arrêté relatif aux marchés publics. Quant à la directrice de l’architecture au ministère, Salma Benzoubir a, pour sa part, mis en évidence les enjeux auxquels est confrontée la profession d’architecte, dans le cadre de la régionalisation avancée, pour la lutte contre les disparités sociales et la promotion du développement régional.


Khadim Mbaye / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page