Éco-Business

Aradei Capital : la crise fait chuter les bénéfices

L’ensemble des indicateurs de la foncière sont ressortis en baisse au cours du premier semestre 2020, impactés par les effets de la crise. Aradei Capital s’attend toutefois à une reprise encourageante après l’ouverture des commerces intervenue en juin dernier. Elle vient d’ailleurs d’inaugurer son complexe Sela Park Témara et se prépare à l’ouverture de Sela Park Agadir.

Les résultats d’Aradei Capital ont été particulièrement secoués au terme du premier semestre. Son chiffre d’affaires consolidé s’est en effet replié de 11% à 124 MDH en raison «des gestes de solidarité accordés aux locataires ayant dû fermer leurs locaux pendant le confinement et de la baisse des autres revenus dans le contexte sanitaire actuel (stands temporaires, régie publicitaire, etc.)», explique le top management. Cependant, les commerces de première nécessité (commerces alimentaires, pharmacies, télécoms, services et banques) qui représentent 60% de la surface commerciale, sont restés ouverts pendant toute la période de l’état d’urgence sanitaire. Il en ressort un excédent brut d’exploitation (EBE) de 101,4 MDH à fin juin 2020 contre 114,3 MDH un an auparavant. Une contre-performance qui a été atténuée, entre autres, par les économies enregistrées sur les charges d’exploitation des actifs (environ 3,1 MDH) durant la période de fermeture partielle. Le résultat net part du groupe s’est, quant à lui, limité à 23,4 MDH à fin juin 2020 contre 58,5 MDH enregistrés à la même période de l’année précédente. Une diminution qui reste attribuable à la baisse des revenus et à la constatation de dotations aux provisions et de charges exceptionnelles liées à la période de la Covid-19.

La baisse du chiffre d’affaires a également impacté le résultat net avant amortissements, dépréciations et plus-values de cession ou FFO (Funds From Operations) qui s’est établi à 56,4 MDH à fin juin 2020 contre 64,8 MDH à fin juin 2019. La foncière reste toutefois confiante quant à sa performance à venir. Une «reprise encourageante» est attendue, suite à la réouverture en juin des commerces ayant connu une fermeture temporaire. Elle poursuit, entre-temps, la mise en œuvre de son plan de développement après l’ouverture partielle de Retail Park Inezgane en janvier 2020. Les montants engagés par la foncière se sont élevés à 125,8 MDH durant ce premier semestre. Par ailleurs, les travaux de construction de Sela Park Agadir, qui avaient été mis à l’arrêt le 20 mars suite à la déclaration de l’état d’urgence sanitaire, ont repris le 1er juin 2020 pour une ouverture prévue en octobre. Aradei Capital vient également d’ouvrir les portes de Sela Park Témara, projet déployé sur une superficie de 20.000 m2 qui a mobilisé un investissement global de 300 MDH. Le complexe commercial devrait accueillir plusieurs enseignes nationales et étrangères spécialisées dans la grande distribution, l’habillement ou encore le bricolage. Certaines enseignes ont déjà ouvert les portes de leur magasin au public. C’était d’ailleurs l’occasion pour le groupe Label’Vie d’inaugurer son 10e hypermarché Carrefour d’une superficie de près de 4.200 m2. 

Aida Lo / Les Inspirations Éco

Baisse des prix du carburant : 1 milliard de DH de perte pour les distributeurs



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page