Éco-Business

Appel pour un plan d’action prioritaire pour l’eau en Afrique

Les participants à la Conférence internationale sur l’eau et le climat (CIEC) ont appelé, mardi à Rabat, la communauté internationale à adopter un plan d’action prioritaire pour l’eau en Afrique.


Lors d’une table ronde ministérielle placée sous l’intutulé « l’eau en Afrique : pour une justice climatique » et tenue en marge de la CIEC, les participants ont lancé un appel baptisé « Water for Africa » pour œuvrer à «  l’intégration des agendas de l’eau et du climat, pour des sociétés résilientes et des écosystèmes protégés, en vue de répondre aux besoins de l’adaptation aux changements climatiques et d’atteindre les objectifs du développement durable en Afrique ».

Cette rencontre, qui a été marquée par la présence de 18 ministres africains chargés du département de l’eau, dont la ministre délégué chargée de l’Eau, Charafat Afailal, a été l’occasion pour exhorter la communauté internationale à considérer l’eau comme une priorité dans les discussions sur l’adaptation.

Ils ont mis l’accent sur la nécessité de mettre en place des mécanismes de suivi des engagements pris dans le domaine de l’eau et du changement climatique et de mobiliser les financements nécessaires pour soutenir l’Afrique dans l’élaboration de contributions efficaces en matière d’adaptation, notamment dans le domaine de l’eau.

 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page