Éco-Business

Al Omrane : les investissements en hausse en 2020

En 2020, le groupe Al Omrane a investi 4,36 MMDH, un montant en hausse de 15% par rapport aux prévisions. Le Conseil de surveillance de la holding publique a également ratifié la création d’un comité de gouvernance pour renforcer ses efforts en matière de bonne gouvernance.

En 2020, Al Omrane n’a pas chômé. La holding a, en effet, réalisé 85.875 unités dans le cadre de la réhabilitation urbaine, 14.019 nouvelles unités produites et 24.135 titres fonciers ont été délivrés. Les investissements du groupe ont atteint pour la même année 4,36 MMDH et le chiffre d’affaires s’est élevé à 3,32 MMDH. C’est ce qui ressort de la réunion du Conseil de surveillance et de l’Assemblée générale ordinaire de la société Holding Al Omrane, présidée par le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, mardi à Rabat. Le but était de présenter le bilan du plan d’action du groupe Al Omrane et de ses sociétés, outre les objectifs fixés tout en insistant sur la détermination à déployer les efforts nécessaires pour les atteindre. El Otmani s’est félicité des efforts du groupe et de ses partenaires institutionnels, lesquels ont permis de réaliser des résultats encourageants durant l’année 2020 et ce, malgré la conjoncture sanitaire actuelle. Il a, par ailleurs, assuré que les bonnes performances enregistrées par le groupe ont été réalisées grâce aux efforts du gouvernement, en particulier les mesures entreprises pour relancer le secteur du bâtiment et travaux, et les efforts consentis par Al Omrane.


Ainsi, les membres du conseil ont suivi une présentation du président du Conseil d’administration sur les principaux points du rapport d’activité du groupe au titre de l’exercice 2020 et du rapport trimestriel au terme des trois premiers mois de 2021. Il a été également procédé à la présentation des comptes sociaux de la Holding Al Omrane, des comptes consolidés du groupe, du rapport de gestion et des rapports du Contrôleur d’État, de la présidente du Comité des risques et d’audit de la société et de la présidente du comité de la gouvernance.

Appel à une réduction des stocks
Le chef du gouvernement a appelé le groupe à consolider son rôle de locomotive dans le domaine de l’habitat et le développement urbain en renforçant les mécanismes de bonne gouvernance, la veille sur l’équilibre entre les contraintes financières du groupe et l’aspect social de ses missions et ce, via la rationalisation des dépenses, la mobilisation des ressources et contributions financières, ainsi que la promotion de la transparence et d’une communication parfaite avec les usagers.

De plus, El Otmani a réaffirmé l’importance d’une parfaite coordination et d’une convergence efficace entre l’ensemble des acteurs et intervenants en vue de réduire les difficultés, dont la problématique de la commercialisation du stock, précisant que le groupe a reçu des orientations pour augmenter le rythme de commercialisation de ses logements et faire de sa nouvelle plateforme numérique un portail d’informations transparentes et actualisées au service de tous.

El Otmani a aussi noté avec satisfaction la réactivité du groupe et la rapidité de son interaction pour mettre en œuvre les recommandations et les décisions du Conseil de surveillance, invitant à davantage de coordination avec les départements ministériels en vue d’alléger la charge sur le groupe et d’accélérer la réalisation d’unités dédiées aux services publics. Dans cette même perspective, il a appelé le groupe et le ministère de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville à accélérer l’élaboration des données de clôture relatives aux projets financés par le Fonds de solidarité habitat et d’intégration urbaine (FSHIU) sur lesquels le Conseil de surveillance avait déjà statué. 

Sanae Raqui / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page