Éco-Business

AGO de la délégation régionale de l’AMITH Casablanca-Settat (VIDEO)

Le binôme Abderrahmane Atfi et Omar Benkirane, respectivement président régional et vice-président régional, a été reconduit à la tête de la Délégation régionale de l’Association Marocaine de l’Industrie du Textile et de l’Habillement de la région Casablanca-Settat, lors de l’Assemblée générale ordinaire du 23 juin 2022, qui s’est déroulée à l’ESITH.

«Cette élection est un gage de la confiance renouvelée des membres de l’AMITH de la région Casablanca-Settat. Nous nous attèlerons à renforcer l’attractivité de notre secteur afin de relever les multiples défis», a affirmé le président régional Abderrahmane Atfi


«Nous accueillons avec beaucoup de satisfaction et de responsabilité l’élection du binôme qui a recueilli plus de 94% des votes», a pour sa part déclaré Omar Benkirane, vice-président régional de l’Association.

L’AGO s’est déroulée dans un contexte de relance du secteur du textile-habillement qui a été lourdement impacté en termes d’activités et de capacité de production durant les deux années de la pandémie liée à la Covid-19.

«Aujourd’hui, nous assistons à un retour remarqué de la demande internationale pour l’habillement marocain, alors que le secteur est confronté à la réduction des capacités des entreprises et à la pénurie de main-d’œuvre qualifiée. Cette situation est d’autant plus incongrue que le taux de chômage dans la région de Casablanca-Settat atteint 15%», regrette Abderrahmane Atfi.

Les entreprises du secteur implantées dans la première région économique du Royaume peinent à recruter eu égard au manque de main-d’œuvre qualifiée. L’un des principaux challenges pour les années à venir sera d’accroître l’attractivité de la filière textile pour les jeunes

Plusieurs opportunités se présentent, parmi lesquelles une demande croissante émanant du mouvement de relocalisation, intensifié par la pandémie. Les différents programmes gouvernementaux d’aide à l’emploi et à l’insertion des jeunes sont aussi des mécanismes à même de répondre à la demande adressée à la filière industrielle.

Omar Benkirane a de ce fait souligné le caractère crucial de la formation et l’insertion professionnelle des jeunes, avec l’appui des établissements publics spécialisés (Anapec, OFPPT, etc.) et des entités associatives engagées dans l’amélioration de l’employabilité des jeunes de la région Casablanca-Settat.

«Afin de consolider l’offre amont du secteur et la matcher avec les besoins de l’aval, une cartographie des besoins de la filière textile doit être réalisée dans les plus brefs délais. Et ce, dans l’optique d’orienter au mieux les investissements et autres actions à même d’atténuer la crise», recommande Omar Benkirane, qui appelle à l’union sacrée des acteurs et à la construction d’un nouveau mindset.

Dans une première phase pilote, la mise sur pied d’un fonds spécifique dédié à la promotion du made in Morocco textile-habillement ainsi que des actions visant l’encouragement à consommer local auprès des malls et des grandes
surfaces sont autant de chantiers pour la délégation de l’AMITH de la région de
Casablanca-Settat.

L’une des priorités est de travailler avec la région pour une offre dans les bassins d’emploi de zones industrielles écologiques nouvelle génération et avec les infrastructures socio-économiques et de sécurité adéquates. Ce qui passera par la définition de cahiers de charge avec les opérateurs du secteur.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page