Éco-Business

Agadir/tourisme : en août, une hausse en trompe-l’œil

Eu égard au contexte pandémique, les arrivées et les nuitées ont affiché respectivement une hausse de 5,68% et de 13,46%,  en août dernier. Toutefois, ce résultat est trompeur. En comparaison avec août 2019, force est de constater que cette augmentation cache en réalité une baisse.

Bien que le nombre des arrivées et des nuitées, à Agadir, ait affiché, respectivement, une augmentation de 5,68% et de 13,46% durant le mois d’août, ce résultat paraît trompeur eu égard au contexte pandémique. En effet, la Covid-19 a grevé, pour la deuxième fois consécutive, la saison estivale, notamment l’été de 2020 et 2021 ainsi que le mois d’août qui connaît habituellement une forte affluence de touristes.


En comparaison avec une période de référence, notamment août 2019, force est de constater que cette augmentation cache en réalité une baisse. En août 2019, Agadir a accueilli 152.878 touristes, dont 82.752 nationaux, qui ont généré au total 736.734 nuitées avec une durée de séjour égale à 4,82 jours. Par contre, en août 2021, les flux qui ont visité la destination ont à peine totalisé 92.879 arrivées, contre 87.885 en 2020, soit un écart de 60.000 touristes par rapport à août 2019. En termes de nuitées, elles ont enregistré 379.646 en 2021, contre 334.617 durant la même période de l’année 2020, soit un manque à gagner pour la destination de l’ordre de 387.088 nuitées, en comparaison avec août 2019.

Les nationaux en baisse  par rapport à 2020 et 2021
La destination qui tablait sur le tourisme interne, pour compenser les pertes durant cette période estivale, n’a pas enregistré le rush tant attendu. À cet égard, il faut noter que l’instauration des restrictions a entraîné de nombreuses annulations et une réticence au voyage. En se référant à l’analyse statistique de la conjoncture touristique émise par le Centre régional du tourisme d’Agadir Souss-Massa, force est de constater que le marché national qui avait enregistré une hausse de 3,12% durant la même période estivale de 2020, passant de 82.752 touristes internes en août 2019 à 85.335 en août 2020, a affiché un recul durant août dernier. En effet, les flux nationaux qui animent habituellement la destination durant cette période ont enregistré, à peine, 75.786 arrivées.

S’agissant des flux internationaux, ils continuent d’accuser le coup. En se basant sur les chiffres afférents au tourisme émetteur, la destination a accueilli 17.000 touristes étrangers en août dernier contre 70.126 durant la même période de l’année 2019, soit une perte de 53.126 en comparaison avec ces deux périodes. Dans ce sens, le marché français n’a enregistré que 5.987 arrivées alors que les Anglais et les Allemands, qui ont séjourné dans les hôtels classés d’Agadir, ont respectivement totalisé 4198 et 752 arrivées durant le mois d’août dernier. Le constat est similaire pour les nuitées, qui ont enregistré 33.358 nuitées pour le marché français, 21.841 par les touristes anglais et à peine 4.094 par les flux allemands.

Le taux d’occupation loin des performances habituelles
S’agissant du taux d’occupation moyen de la destination Agadir, durant cette deuxième moitié de la période estivale, les hôtels classés de la station ont affiché un taux de 35,82% en août 2021 contre 31,13% en août 2020, soit une augmentation de 15,06%. Il va sans dire que ce taux est loin des performances enregistrées durant la même période, lors des années normales où le taux moyen d’occupation oscillait entre 60 et 80%. À noter que la destination Agadir compte 15.225 chambres, soit 34.613 lits. Cette capacité porte sur l’ensemble des stations balnéaires d’Agadir, Taghazout et Imi Ouddar.

En se fiant aussi aux performances par catégories, ce sont les hôtels classés 4 étoiles et les résidences touristiques qui ont capté les principales arrivées durant ce mois d’août. Il s’agit de 28.905 touristes pour la première catégorie et de 17.539 clients pour la seconde. Pour le reste, il a été capté par les hôtels 5 étoiles, à hauteur de 19.587 visiteurs, et des villages de vacances touristiques avec 13.049 clients ainsi que les autres catégories d’hébergement. Quant à l’analyse du cumul des arrivées et des nuitées enregistrées dans les hôtels classés de la ville d’Agadir durant les huit premiers mois 2021 par rapport à 2020, il fait ressortir une baisse de 25,24% des nuitées, passant de 1,439 million de nuitées en 2020 à 1,076 million de nuitées en 2021.

Faute de flux internationaux, retour à la léthargie touristique
Par conséquent, la durée moyenne de séjour durant les huit premiers mois de l’année a connu une baisse, soit 4,36 jours en 2020 à 3,08 jours en 2021, alors que le taux d’occupation moyen a enregistré dans les hôtels classés de la ville d’Agadir durant la même période une baisse à deux chiffres de l’ordre de 27,91%. Ce taux est passé de 20,38% en 2020 à 14,69% 2021.

À l’approche de la saison touristique hivernale, qui est dépendante des flux internationaux, la situation risque de s’aggraver, particulièrement en l’absence de visibilité à cause du contexte pandémique, alors que les professionnels continuent de supporter les charges. Par ailleurs, le taux d’occupation moyen de la destination Agadir, durant le mois de juillet, est passé de 9,70 % en juillet 2020 à seulement 30,46 % en juillet 2021, alors que 81% de la capacité d’hébergement de la station balnéaire a été ouverte. En ce qui concerne les autres indicateurs, notamment celui relatif aux arrivées touristiques, à peine 89.556 touristes ont visité la destination en juillet 2021 contre 28.621 à la même période de l’année écoulée. Parmi eux, 76.556 et 26.874 touristes nationaux ont séjourné à Agadir, respectivement en juillet 2021 et 2020.  

Yassine Saber / Les Inspirations ÉCO

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page