Éco-Business

Agadir : l’ONMT et Ryanair mettent le paquet

Ryanair injectera directement 200 millions de dollars dans l’attractivité d’Agadir-Taghazout grâce à un partenariat stratégique avec l’ONMT. Ainsi, la compagnie mobilisera 229.000 sièges dès l’hiver 2021-2022, contre 108.000 en 2019. D’ici 2024, elle promet 570.000 sièges.

En lançant la troisième base aérienne de Ryanair à Agadir, après Marrakech et Fès où, respectivement, deux et un avions sont installés, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) a apporté un peu d’eau au moulin des opérateurs touristiques en ce contexte particulier de relance touristique, mais aussi après la suspension de la base aérienne d’Air Arabia en 2019.


Au total, 229.000 sièges sont déjà programmés pour novembre prochain vers la destination Agadir-Taghazout grâce à ce partenariat stratégique entre l’ONMT et Ryanair. Une capacité qui 2024. C’est dire «l’importance de ce partenariat qui montre d’emblée la capacité du Maroc à mobiliser ses partenaires, notamment la première compagnie européenne (Ryanair) qui témoigne son intérêt pour la destination Maroc», explique Adil El Fakir, directeur général de l’ONMT, lors de l’annonce faite jeudi dernier, à la station balnéaire de Taghazout, du lancement de cette nouvelle base aérienne à l’aéroport Agadir Al Massira.

En dehors du hub casablancais, un tiers des vols point à point entre les villes marocaines et européennes seront opérés, selon l’ONMT, par la compagnie irlandaise. En 2019, sur la totalité des sièges à l’arrivée vers les plateformes marocaines, 18% étaient assurés par Ryanair.

L’ONMT se projette dans l’avenir
«Grâce à ce partenariat, Ryanair injectera directement un investissement de l’ordre de 200 millions de dollars au service de l’attractivité d’Agadir-Taghazout. Non seulement l’ONMT prépare la reprise du volet aérien, mais il se projette aussi dans l’avenir à travers ce partenariat triennal qui s’inscrit dans le long terme avec des engagements des deux parties. Après cette période, il faudra assurer la pérennité de cette base et sa maturité pour développer davantage la destination Agadir-Taghazout», ajoute Adil El Fakir. Avec le coup de boost donné à la destination grâce au Plan de développement urbain (PDU) 2020-2024, le positionnement hivernal d’Agadir sera renforcé au départ des marchés prioritaires avec le concours des autres compagnies aériennes.

Dans le détail, deux avions seront basés dès l’hiver 2021 à Agadir. Il s’agit de 25 routes assurées dès l’hiver, dont 16 nouvelles, depuis la France, l’Espagne, l’Italie, l’Irlande, l’Allemagne, le Portugal, la Pologne, la Belgique, la Grande-Bretagne et l’Autriche. Alors que Ryanair offrait 108.000 sièges à l’arrivée sur la destination Agadir en 2019, la compagnie en offrira 229.000 dès l’hiver 2021-2022. D’ici 2024, la compagnie offrira 570.000 sièges à la destination. Cette annonce assoit l’accessibilité de la destination Agadir. Elle accompagne également l’ouverture effective de la station Taghazout avec l’inauguration de six hôtels et une offre de nouvelle génération. Ce partenariat fructueux a noué en présence d’Eddie Wilson, Chief Executive Officer de Ryanair, qui s’est rendu avec son équipe à Agadir pour la concrétisation de ce partenariat stratégique.

Ryanair lance une offre spéciale
«Nous sommes fiers d’annoncer l’ouverture prochaine de notre troisième base aérienne marocaine. Il s’agit pour nous d’un partenariat historique depuis notre premier vol vers Agadir en 2008, et nous sommes heureux de contribuer au développement de cette région, en tant que destination hivernale leader», a annoncé Eddie Wilson. Pour l’ONMT, «Ryanair est un partenaire de longue date de la destination Maroc qui joue un rôle clé dans le dispositif aérien, visant à multiplier les connections aériennes point à point entre le Maroc et le monde», indique-t-il.

De ce fait, l’ONMT a misé sur l’aérien pour récupérer rapidement les positions de la destination Maroc. Cette capacité, supérieure à celle offerte par la compagnie avant la pandémie, soit 108.000 sièges à l’arrivée durant l’hiver 2019-2020, continuera selon l’ONMT à monter en puissance pour atteindre 570.000 sièges à l’arrivée en 2024. Cette capacité permettra aussi à la destination, en plein relifting, d’amorcer sa reprise touristique dès cet été. Au départ d’Agadir-Taghazout, Ryanair offrira également un accès facilité à des destinations touristiques hivernales, notamment Tenerife, Malaga et Alicante, et la possibilité de city breaks à Rome, Dublin, Paris, Porto et Barcelone. Pour célébrer l’ouverture de sa nouvelle base, Ryanair a lancé une offre spéciale avec des tarifs attractifs. Par ailleurs, cette base permettra la génération de 60 emplois directs.

Yassine Saber / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page