Éco-Business

Aéronautique. Hexcel étend davantage ses ailes au Maroc

Le fabricant mondial de matériaux composites avancés, Hexcel, renforce son positionnement au Maroc et agrandit la surface de production de son usine à Casablanca qui doublera pour atteindre 24.000 m². 

Le dynamisme du secteur de l’aéronautique au Maroc n’est plus à démontrer. La preuve, après une première implantation réussie dans le royaume, en 2015, le fabricant mondial de matériaux composites avancés, Hexcel, vient de renouveler sa confiance en l’écosystème marocain, en procédant à l’agrandissement de son usine de Casablanca au sein de la zone franche Midparc.


Dans le détail, l’extension devrait être terminée début 2023. La surface de production du site doublera pour atteindre 24.000 m².

Dans son usine de Casablanca, Hexcel transforme les matériaux nids d’abeilles légers en pièces usinées «engineered core» (noyau d’ingénierie) pour renforcer des structures dans le domaine de l’aéronautique, plus particulièrement pour les structures d’avion, les nacelles de moteur et les pales d’hélicoptère.

Hexcel emploie aujourd’hui 120 personnes et prévoit d’atteindre à terme plus de 400 salariés à Casablanca. Soucieux de l’impact environnemental, Hexcel équipera cette nouvelle extension de panneaux solaires afin d’en limiter l’empreinte carbone.

Malgré le contexte de la crise sanitaire, Hexcel maintient sa dynamique d’investissement et se prépare à une reprise de l’aéronautique civile, notamment de la production des avions moyen-courriers.

De quoi ravir Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, du commerce de l’investissement et de l’économie verte et numérique, lequel a fait le déplacement, ce 1er septembre, au niveau de la zone industrielle.

«Nous sommes ravis aujourd’hui de recevoir cette deuxième usine d’Hexcel qui va encore plus loin que les nids d’abeilles et nous avons l’intention de constituer un écosystème complet», s’est félicité Moulay Hafid Elalamy avant de se réjouir du dynamisme du secteur de l’aéronautique au Maroc.

«C’est une dynamique particulière que connaît, aujourd’hui, le secteur aéronautique au Maroc.

L’impact mondial de la pandémie n’a pas altéré l’attractivité de la plateforme marocaine qui s’est forgé une renommée internationale sous la conduite éclairée de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI.

En témoigne ce nouvel investissement du leader mondial des matériaux composites avancés qui renouvelle sa confiance en la destination Maroc et conforte le rôle du Royaume dans la décarbonation des transports aériens», a déclaré Moulay Hafid Elalamy.

«Nous avons, poursuit-il, 142 usines, de tous les constructeurs dans le secteur aéronautique, implantées au Maroc et nous comptons continuer dans cette lancée conformément aux directives et orientations du Roi qui ne ménage aucun effort pour encourager l’accélération des secteurs productifs du pays».

«La décision d’Hexcel de lancer l’extension de son site actuel confirme le succès de son implantation à Midparc et renforce encore plus le partenariat de qualité développé entre les 2 sociétés», indique, pour sa part, Hamid Benbrahim El Andaloussi, le président de Midparc.

Il faut noter que le Royaume qui fabrique des pièces essentielles pour les moteurs d’avion est très en avance dans le domaine précité par rapport à ses voisins africains. Une nette avancée qui va se creuser davantage puisque les partenaires du Maroc ont la même vision du futur.

«Hexcel conforte aujourd’hui son choix d’investir au Maroc, comme beaucoup d’acteurs de l’aéronautique à l’instar de nos voisins et clients de Midparc : Stelia Aerospace (Airbus), Safran et Spirit AeroSystems. L’implantation très réussie d’Hexcel, la qualification de la main-d’œuvre, le soutien de l’État et la proximité de nos clients ont été de véritables atouts pour lancer cette extension de notre site de Casablanca», a indiqué Thierry Merlot, président de la division aéronautique Europe, Asie Pacifique, Moyen-Orient, Afrique & Industrie.

Pour rappel, un des leaders mondiaux de la fabrication de matériaux composites hautes performances, Hexcel développe, fabrique et commercialise des matériaux de structure légers à hautes performances notamment des fibres et autres systèmes matriciels renforcés en fibres, nids d’abeilles, adhésifs.

La société est présente dans la fabrication additive, des produits «engineered core» et des structures composites utilisés notamment par les industries de l’aéronautique commerciale, le spatial et la défense, ainsi que dans diverses applications industrielles.

Khadim Mbaye / Les Inspirations ÉCO

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page