Éco-Business

5 chiffres clés du bilan de Maroc Telecom 2015

Le siège de Maroc Telecom à Rabat./DR

Le groupe Maroc Telecom a présenté ses résultats annuels 2015, ce lundi, à Rabat. En voici cinq chiffres clés.

6 nouvelles filiales


Cette année, Maroc Telecom a acquis six nouvelles filiales dans le continent en Côte d’Ivoire, au Gabon, au Bénin, au Niger, en Centrafrique et au Togo. Le groupe compte ainsi 10 filiales en Afrique. Interrogé sur l’opérateur émirati Itisalat, un actionnaire dont il n’a pas parlé tout au long de la présentation du bilan, Abdeslam Ahizoune, président du directoire de Maroc Telecom, a ainsi fait savoir que les deux opérateurs travaillent en tandem. «Nous entretenons de bonnes relations avec Etisalat. Nus équipes travaillent ensemble et nous avons racheté les six filiales africaines à Etisalat».

34,13 MMDH de chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires du Groupe Maroc Telecom a progressé de plus de 17% en 2015, s’établissant à 34,13 MMDH. Ce chiffre d’affaires est largement porté par les filiales africaines où il a progressé de 62,3% à 14,01 MMDH, tandis qu’au niveau national, il a baissé de 0,5% à 21, 03 MMDH. Cependant, ce chiffre d’affaires n’a en réalité augmenté que de 1,6%, à base comparable, d’après Ahizoune. Le président du directoire de Maroc Telecom précise ainsi: «Nous avons investi en équipement plus que ce que nous avions prévu». De même, l’EBITDA du groupe (16,74 MMDH) ressort à 0,7%, au-dessus des objectifs annoncés.

5,59 MMDH de RNPG

Quant au résultat net part du groupe (RNPG), il s’est établi à 5,59 MMDH avec une hausse de 1,7%. Commentant ce RNPG, Abdeslam Ahizoune a fait savoir qu’«À base comparable, le RNPG a baissé de 4,3% à cause des pertes liées à l’acquisition des nouvelles filiales. Des pertes qui vont bientôt être transformées en bénéfices».

59% des clients issus des filiales

Le parc clients (Mobile, Fixe et Internet) du Groupe Maroc Telecom a connu une hausse de 26% entre 2014 et 2015. Il est évalué à 51 millions de clients avec 59% provenant des filiales africaines du groupe, qui contribuent à hauteur de 41% au chiffre d’affaires. «En 2016, nous allons augmenter les investissements dans nos filiales pour faire face à l’explosion du trafic», a soutenu Ahizoune, sans donner de montant.

8,8 MMDH d’investissements

En 2015, Maroc Telecom a investi quelque 8,8 MMDH, soit 4,7 MMDH au niveau national et 4,04 MMDH au niveau des filiales. Les investissements du groupe ont ainsi enregistré une augmentation de 25,9% en 2015. Et de l’avis de Abdeslam Ahizoune, «les investissements vont se poursuivre en 2016 pour le déploiement de la 4G+ et du Très haut débit fixe».

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page