Auto

Porsche : phénoménal à l’échelle régionale

Portée par une forte demande sur des marchés comme les Émirats Arabes Unis, l’Arabie saoudite, le Koweït et le Maroc, la filiale régionale de Porsche a clôturé l’année 2021 en hausse annuelle de 10%, enregistrant au passage un niveau de commandes jamais atteint depuis 2012 ! 

C’est bien connu, le luxe ne connaît pas la crise. Covid ou pas, les ventes de voitures premium sont restées soutenues l’an dernier, hormis les soucis de stock liés à la pénurie des semi-conducteurs. Parmi les constructeurs ayant su tirer leur épingle du jeu, Porsche a carrément réalisé une année record en dépassant, pour la première fois de son histoire, la barre des 300.000 ventes annuelles, avec précisément 301.915 livraisons dans le monde. Si l’Asie et l’Europe restent les premiers marchés pour la firme de Zuffenhausen avec, respectivement, 121.641 et 80.892 ventes, une zone n’a pourtant pas démérité en réalisant des performances commerciales sans précédent. Il s’agit de la région Moyen-Orient et Afrique, gérée directement par le constructeur via sa filiale Porsche Middle East and Africa FZE, et dont les livraisons ont atteint 6.841 véhicules neufs en 2021, soit une hausse de 10%. Mieux encore, «les commandes de véhicules neufs ont progressé de 37%», indique la marque dans un communiqué.


Des commandes qui continueront à être honorées durant les premiers mois de 2022, tout comme d’autres. «La forte demande et l’attractivité de la gamme Porsche permettent à la marque de démarrer l’année 2022 sur des bases solides», poursuit ledit communiqué, dans ce sens. En attendant, il est intéressant de noter que, dans notre région, ce sont les SUV qui ont boosté la demande et plus particulièrement le Cayenne, dont les 2.427 livraisons ont représenté 35% des ventes. C’est un point de plus que le Macan qui, lui, a totalisé 2.359 unités livrées. Bien entendu, l’icône de la marque a toujours son public, puisqu’elle a frôlé les 1.000 ventes, soit 14% des ventes de la région. Surtout, Porsche peut se targuer des bons chiffres réalisés par son premier modèle 100% électrique, le coupé-berline Taycan et sa variante break de chasse Cross Turismo. Une gamme qui, non seulement représente déjà 7% du volume des ventes Porsche Middle East and Africa, mais fait mieux que la Panamera (5% du volume des ventes régionales). Par pays, «les Émirats Arabes Unis, le royaume d’Arabie saoudite et le Koweït constituent les trois principaux marchés en termes de volumes de ventes, pour Porsche Middle East and Africa», indique le document de presse. Cependant, «les ventes en Inde, au Maroc et en Arabie saoudite affichent les plus fortes progressions de la région», apprend-t-on de la même source. Les Marocains aiment Porsche, comme cela s’est traduit au niveau des ventes qui ont battu un record, l’an dernier, avec 309 unités écoulées.

Dans le détail, le Macan (photo) a été la Porsche la plus prisée en 2021 avec 150 nouvelles immatriculations, tandis que le Cayenne (incluant sa déclinaison Coupé) arrive juste derrière avec 99 ventes, toutes en version hybride rechargeable. Vient ensuite la gamme 911 avec près d’une trentaine de ventes, tandis que le Taycan réalise un bon début avec plus d’une douzaine de livraisons. Quant aux perspectives pour 2022, elles s’annoncent positives pour ladite filiale régionale. D’abord, parce que le carnet des commandes est déjà bien garni en ce début d’année. Ensuite, du fait de l’arrivée d’une kyrielle de nouveautés très attendues par la clientèle et, notamment, la nouvelle génération du Macan, la toute nouvelle version GTS du coupé-berline Taycan, la 911 GT3, le 718 GT4 RS et la Panamera Platinum Edition. Par ailleurs, et sur un tout autre registre, le réseau régional de distribution de Porsche est appelé à se renforcer par des ouvertures prévues d’ici fin 2022 en Arabie saoudite, en Égypte, en Inde, mais aussi au Maroc. Enfin, la marque pourra également miser sur l’introduction de nouveaux formats de vente basés aussi bien sur le canal digital que sur des boutiques éphémères ou pop-up stores. S’agissant de ces dernières, Porsche nourrit de belles ambitions après une expérience pilote menée avec succès en Egypte.

Jalil Bennani / Les Inspirations ÉCO AUTOMOBILE


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page