Auto

Porsche Macan T : T comme Très Tentant

Une silhouette racée, un moteur plus petit, un châssis affûté et un dynamisme de conduite préservé. Telle est la philosophie du Macan T, nouvelle version lancée par le plus sportif des constructeurs allemands et s’intercalant entre le Macan et le Macan S.

Un quatre-cylindres sous le capot d’un modèle actuel de Porsche. L’idée est loin d’être taboue puisqu’après la gamme 718 (Cayman et Boxster), c’est le Macan qui a dû faire confiance à un «quatre pattes» pour animer son ticket d’entrée. Certes, les Porschistes de la première heure et autres puristes crient au sacrilège, mais cela, la firme de Zuffenhausen n’en a cure au regard des ventes générées par ce modèle et la rentabilité qui en découle. C’est, d’ailleurs, grâce à cette version d’entrée de gamme que le Macan est devenu le modèle le plus vendu de Porsche en 2021, réalisant à lui seul près de 30% des ventes de la marque ! Aussi, et pour entretenir cette dynamique commerciale, Porsche propose une seconde version d’attaque, désormais baptisée Macan T (T pour «Touring»), laquelle est loin d’être une configuration dégriffée. Il n’y a qu’à voir son look extérieur, agrémenté de touches stylistiques distinctives par rapport aux autres modèles de la gamme Macan. Revue de détails…

Du gris pour faire plus racé
S’il est plus facilement reconnaissable par l’inscription noire de son patronyme, qu’il arbore fièrement sur son hayon, le Macan T est aussi identifiable par quelques artifices de carrosserie qui lui sont spécifiques. Il s’agit plutôt d’une seconde teinte métallisée, dite «Gris Quartz», qui habille partiellement le véhicule. «Les baguettes décoratives sur le bouclier avant, les coques des rétroviseurs extérieurs, les sideblades, le becquet de toit et les monogrammes à l’arrière arborent cette couleur de contraste exclusive», souligne le constructeur dans un communiqué. Un contraste intéressant, d’autant plus que le nuancier de cette version comporte 13 teintes extérieures, incluant des couleurs unies, des métallisées et d’autres encore, spéciales. Du gris, le Macan T en arbore aussi au niveau de ses jantes de 20 pouces (fournies de série), empruntées au Macan S, et dotées d’une finition exclusive en Titane foncé.

À bord, grande sportivité
Ceux qui jugeraient insuffisant le caractère exclusif du Macan, de par sa ligne extérieure, non seulement changeraient d’avis, mais seraient bluffés à la vue de sa présentation intérieure. À bord, l’ambiance est résolument sportive avec une sellerie majoritairement habillée d’un somptueux cuir noir et agrémentée de bandes en tissu «Sport-Tex» rayées telles des surpiqûres argentées. Ces dernières sont aussi bien visibles sur le contour des sièges et des appuie-têtes que sur le volant ou les moquettes. Et lorsqu’on baisse les yeux sur les seuils de porte, l’inscription «Macan T» figure aussi sur des plaques en acier anodisé sombre. Un habillage sportif du plus bel effet. Quant à l’équipement, il est loin d’être pingre, témoignant, là encore, que le Macan T dispose d’une dotation qui est tout sauf basique. En effet, et outre les sièges avant sport chauffants et réglables électriquement sur 8 positions, le volant sport GT multifonction chauffant, le chronomètre Sport Chrono sur la planche de bord et l’écran tactile de 10,9 pouces du système multimédia Porsche Communication Management (PCM), l’équipement compte aussi l’excellente suspension pilotée et à hauteur variable (sur 15 mm) du système Porsche Active Suspension Management (PASM).

265 chevaux sous le capot
À cela, s’ajoute le système Porsche Traction Management (PTM) qui a également été adapté pour participer à la dynamique de conduite du Macan T. Un dynamisme qu’assure donc un quatre-cylindres de 2.0 litres de cylindrée, gavé par un Turbo et délivrant la puissance de 265 Ch pour un couple de 400 Nm. Associé à une boîte à double embrayage et 7 rapports (PDK) aux passages de vitesses ultrarapides, ce bloc assure de belles performances routières pour un véhicule de cet acabit (4,72 m de long) et de ce poids (1.940 kg). En ligne droite, le Macan T est capable de monter à 232 km/h en vitesse de pointe, tandis qu’il accélère de 0 à 100 km/h en 6,2 secondes grâce au pack Sport Chrono, qui est fourni de série. Il suffira au conducteur d’enclencher le bouton Sport Response, via le sélecteur de mode de conduite (au volant) et, préalablement, de s’acquitter d’un chèque de 720.000 DH. Un tarif très compétitif au vu du prix affiché en Europe (71.440 euros) et surtout eu égard aux prestations du véhicule.

Jalil Bennani / Les Inspirations ÉCO AUTOMOBILE

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page