Auto

Mini John Cooper Works : Du sport, en modèle réduit

Smeia lance l’ultime génération de la Mini JCW, la plus sportive des citadines chics. Une petite qui devient taillée pour la course, mais qui reste toujours aussi polyvalente au quotidien.

Pour ceux qui ne le savaient pas encore, John Cooper Works (JCW) est à Mini ce que Motorsport (M) est à BMW. En d’autres termes, des lettres de noblesse en matière de sportivité automobile, à même de combler les puristes. Au sein de la marque «djeun’s» du BMW Group, les Mini flanquées du sigle JCW visent à séduire une clientèle particulière, en quête d’une bombinette à la fois sage, mais assez sportive pour générer de fortes sensations de conduite, voire quelques montées d’adrénaline. Avant toute chose, le style extérieur en jette, à tel point que dans ce cas bien précis : l’habit fait le moine !


Un look d’enfer !
Comme les premières Mini préparées par John Cooper durant les années soixante, cette nouvelle mouture est reconnaissable, en tant que telle, par ses deux bandes sur le capot, colorées d’une teinte différente reprise sur les rétroviseurs et le toit. Bien évidemment, l’auto s’identifie clairement par le petit badge métallique et ovale gravé de l’inscription «John Cooper Works» qui figure sur les ailes avant, ainsi qu’à l’arrière, où l’on note une double sortie d’échappement centrale et un becquet de toit proéminent. Un logo également visible à l’avant qui reçoit un bouclier spécifique, criblé de prises d’air grillagées en nid d’abeilles, ainsi qu’une calandre retouchée et traversée par une fine bande rouge. Un look d’enfer que parachèvent les belles roues de 18 pouces qui abritent des étriers de frein rouges, développés par Brembo et eux aussi portant l’inscription John Cooper Works. À coup sûr et de toutes les Mini, la version JCW ne passe pas inaperçue.

Des allures de cockpit
Distinctive, la Mini JCW l’est aussi par sa présentation intérieure. Volant à trois branches et à cuir surpiqué, sièges baquet, pédaliers en aluminium ajourés… tous les ingrédients sportifs sont présents. Là encore, des rappels en rouge viennent subtilement agrémenter l’habitacle. On les perçoit sur les rebords des sièges, dans les coutures du volant ou encore, au niveau du levier de vitesses. Sur ce dernier le pommeau intègre un rétro-éclairage rouge du plus bel effet, à l’image du cadran rond de l’écran tactile qui trône au-dessus de la console centrale. Voiture très branchée, la Mini JCW fait la part belle aux équipements, offrant notamment une sellerie partiellement habillée de cuir, la clim’ automatique bizone, le régulateur de vitesse, le capteur de pluie et une autoradio connectée et gérée par une molette rotative type iDrive (BMW). Les plus exigeants iront piocher dans le catalogue des options pour avoir des sièges chauffants, une caméra de recul ou encore, l’affichage tête-haute. Preuve que cette petite ne refuse rien !

231 chevaux sous le capot !
Bien évidemment, ce sont surtout le moteur et le châssis qui distinguent une JCW des autres Mini. Sous le capot, on retrouve le 2.0 litres turbocompressé de la Cooper S (192 ch), mais grandement retravaillé pour offrir un meilleur rendement et un zeste supplémentaire de sportivité. En recourant à un nouveau turbo et à une ligne d’échappement spécifique, la nouvelle JCW atteint la puissance de 231 ch (pour un couple de 320 Nm) et une belle sonorité lors des montées en régime. À ce titre, il faut savoir que cette petite file de 0 à 100 km/h en tout juste 6,1 secondes et peut grimper jusqu’à 246 km/h. Disponible en boîte manuelle ou automatique (Steptronic avec palettes au volant), toutes les deux à 6 rapports, elle promet d’être agile en ville comme sur circuit, avec toute l’efficacité et la précision de conduite que l’on connaît aux productions du BMW Group. Son importateur au Maroc (Smeia) annonce la disponibilité de cette Mini JCW depuis peu, en série limitée et à partir de 387.000 DH. Un petit prix, au vu de la grande sportivité qu’offre la plus exclusive des Mini.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page