Auto

Citroën : le bon bilan du double chevron

Soutenue par le succès de la C3 et de sa gamme diversifiée de SUV, la marque aux deux chevrons dévoile des chiffres de ventes mondiales en hausse de 7%, avec une amélioration de ses immatriculations neuves sur toutes les régions.

Malgré un contexte difficile de pénurie de composants électroniques, lui-même entraînant une insuffisance de véhicules, Citroën a réussi à écouler plus de véhicules neufs qu’en 2020, frôlant la barre des 800.000 immatriculations dans le monde. Plus précisément, ce sont 796.868 véhicules neufs que la marque au double chevron a vendu en 2021, soit un chiffre en progression annuelle de 7%. De quoi se féliciter même si ce volume reste inférieur à celui de 2019, année durant laquelle Citroën avait flirté avec le million de ventes mondiales.L’exercice de 2021 reste cependant un bon cru dans la mesure où la marque a su capitaliser sur une gamme en plein renouvellement, puis surtout du fait d’une croissance sur l’ensemble des zones de marchés.


Une Citroën sur quatre vendues en 2021 est une C3 !
Avec 199.295 unités nouvellement immatriculées l’an dernier, la C3 (photo) reste le modèle le plus vendu de Citroën et représente, ni plus, ni moins, 25% de ses ventes mondiales. La demande pour cette citadine affiche une hausse à deux chiffres (+10), prouvant ainsi l’engouement infaillible de la clientèle surtout après l’arrivée de la version restylée. Autre modèle plébiscité par les clients particuliers et qui a, lui aussi, profité de son lifting de milieu de vie, le SUV C3 Aircross. Il arrive juste derrière avec près de 77.000 ventes en 2021. En fait, les trois SUV de la marque ont totalisé des volumes similaires, puisque le C5 Aircross a totalisé 76.362 ventes, tandis que le dernier-né de la gamme Aircross, C4 donc, a réalisé près de 73.000 livraisons. Lancé fin 2020, ce dernier modèle réalise ainsi un début de carrière des plus prometteurs, en étant leader du segment C-Berline en France et en Espagne. Mieux encore, la version 100% électrique, ë-C4, figure à la 4è place du segment C-BEV (voitures électriques avec batterie) à l’échelle européenne avec 9% de part de marché. Autre véhicule 100% électrique, la micro-citadine AMI a vu ses ventes plus que tripler l’an dernier, passant de 2.719 livraisons en 2020 à 9.183 ventes en 2021. Produite dans l’usine de Kénitra et disponible en France et en Italie depuis 2020, ce biplace électrique a vécu 2021 comme une année de déploiement progressif sur les marchés européens et notamment l’Espagne (mars), la Belgique (avril) et le Portugal (juin), tandis qu’elle a commencé à s’imposer auprès des loueurs et gestionnaires de flotte dans des pays comme la Turquie, la Grèce et le Maroc. Dans le reste de la gamme Citroën, les utilitaires légers font carton plein et permettent à la marque de détenir 6,3% de part de marché (utilitaire) en Europe. Le Berlingo Van fait office d’utilitaire le plus vendu avec 79.124 nouvelles immatriculations, devant le Jumper (71.203) et le Jumpy (45.857).

L’Europe, la Chine et le reste…
Par régions et marchés, si la France reste le premier débouché commercial de Citroën avec 228.479 véhicules vendus, les autres pays de l’Europe des Vingt-neuf ont eux aussi contribué à ses bons chiffres, permettant d’atteindre un volume majoritaire de 624.140 ventes. Sur le Vieux Continent, l’Italie (79.342 véhicules vendus), l’Espagne (69.941), le Royaume-Uni (55.509) et l’Allemagne (52.377) complètent le top-5 des marchés mondiaux de Citroën. Deuxième zone des marchés les plus «Citroënistes», la région Afrique et Moyen-Orient a vu la livraison de 61.695 véhicules neufs badgés d’un double chevron, soit un volume en hausse de 11,7%. Dans cette région, la Turquie arrive en tête des immatriculations avec 28.771 véhicules vendus, suivie par le Maroc (7.618), Israël (7.572) puis l’Egypte (6.340). Autre marché mondial d’envergure, la Chine a permis à Citroën de signer une belle performance commerciale avec précisément 41.391 véhicules vendus, soit une croissance de 101,7% (Vs 2020) et notamment grâce au grand crossover C5 X qui est en passe de devenir le best-seller local de la marque avec plus de 12.000 immatriculations après seulement trois mois de commercialisation. Enfin, la marque a effectué un fort rebond (73,2%) au Brésil atteignant 23.356 ventes, tandis qu’elle a réalisé ses débuts en Inde avec l’introduction du SUV C5 Aircross et la révélation d’une version spécifique de la C3 qui débarque dans les concessions en ce début 2022.

Jalil Bennani / Les Inspirations ÉCO AUTOMOBILE


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page