Auto

Auto: Voici notre florilège 100% «green» (PHOTOS)

Hybride, hybride rechargeable («Plug-in Hybrid» en anglais) et électrique, tels sont les trois types de propulsions alternatives disponibles sur le marché marocain auprès d’une partie des distributeurs et concessionnaires. Voici notre florilège 100% «green».

BMW Série 5


Berline de manager par excellence, la Série 5 a non seulement profité d’un récent restylage, mais elle se décline désormais en version 530e, animée d’une motorisation hybride «plug-in». Il s’agit en l’occurrence d’un 4 cylindres (2.0 litres) essence qui développe 184 ch et qui est épaulé par un moteur électrique de 80 kW. La combinaison des deux offre une puissance allant jusqu’à 204 ch et fait que la consommation mixte peut chuter à 2,3 l/100 km ! En mode 100% électrique, la «5» dispose d’une autonomie allant de 45 à 61 kilomètres et peut évoluer à une vitesse maximale de 140 km/h.

Il faut aussi savoir que sa batterie (une lithium-ion de 12 kWh/34 Ah) peut être chargée de 0 à 80 % de sa capacité totale en 2h 40min et de 0 à 100 % en 3h 40min. Cela dépendra de la source d’énergie, à savoir une prise de courant domestique classique, une Wallbox ou une station de recharge publique. En option et exclusivement chez BMW, il est possible d’avoir un chargeur à induction sur lequel la 530e se positionne naturellement (sous le capot) pour la recharge, telle une brosse à dents électrique ! Proposée entre 695.000 et 752.000 DH selon l’une de ses trois finitions (Signature, Luxury et M Edition), la 530e n’en coûtera pas plus, en s’exonérant de la taxe de luxe.

Ford Explorer

En attendant de le faire pour les autres modèles de sa gamme, c’est par le haut que Ford est passé à l’hybride et plus précisément le nouvel Explorer. Grâce à la technologie hybride rechargeable, le fleuron de l’Ovale bleu s’est doté d’un précieux sésame qui lui ouvre de belles perspectives commerciales. Fort d’un V6 essence de 350 ch combiné à un moteur électrique rechargeable de 100 ch, ce grand SUV s’assure une puissance de 457 ch et un couple de 800 Nm, soit les valeurs impressionnantes d’une Ford Mustang V8, mais nullement l’appétit de cette GT, puisqu’il peut se contenter de 2,9 l/100 km (seulement). Une consommation prodigieusement basse pour un SUV de 2,5 tonnes et plus de 5 mètres de long.

Un gabarit suffisant pour emmener 7 personnes dans un confort absolu et en toute sécurité, grâce à sa pléthore d’équipements et de sophistications. En effet et sur l’unique finition proposée, la «Platinum», on trouve une installation audio signée Bang & Olufsen à 14 HP, des sièges avant électriques, chauffants, ventilés et massants, l’ouverture intelligente du hayon, le double toit ouvrant, etc., en plus d’un radar anti-collision avec freinage autonome d’urgence et détection de piéton, ainsi qu’un assistant actif de franchissement de ligne. Tout cela, à moins de 800.000 DH, clé en main et sans se soucier ni de la taxe de luxe, ni de la vignette, toutes deux exonérées par l’étiquette hybride.

Kia Niro

Dans la gamme Kia, il existe des SUV de toutes les tailles et de toutes les couleurs. Celle du Niro est résolument verte et elle le distingue des Seltos et Sportage, les deux autres Kia qui opèrent dans le même segment que lui. En effet et plutôt qu’un «traditionnel» diesel, le Niro joue la carte avant-gardiste de l’hybride avec un 4 cylindres à injection directe d’essence (1.6 GDi de 105 ch), couplé à un moteur électrique de 32 kW (43 ch). L’ensemble libère une puissance de 148 ch et permet au Niro de ménager le budget carburant avec seulement 3,4 l/100 km en cycle mixte. Malgré la présence de batterie sous le plancher du coffre, ce dernier affiche un volume suffisant (436 l) et participe à la polyvalence du SUV coréen.

L’équipement est décliné en trois niveaux (Motion, Active et Executive) avec, d’emblée et entres autres, la clim’ auto bizone, l’écran tactile de 8’’ du système multimédia (compatible Android Auto/Apple CarPlay), les jantes alu’ de 16’’, les rétroviseurs rabattables électriquement et même la caméra de recul. Les prix débutent sous la barre des 300.000 DH et plafonnent autour des 350.000 DH pour la finition haute qui s’habille de cuir, se coiffe d’un toit ouvrant panoramique, campe sur des roues de 18’’ et reçoit une dotation suréquipée (volant et sièges avant chauffants, cockpit numérique, phares full LED…).

Jaguar I-Pace

Avec le prototype I-Pace Concept exhibé en 2016, Jaguar peut se targuer d’avoir anticipé le virage électrique parmi les constructeurs premium. Quelques années plus tard, l’I-Pace est une réalité, produite en série et disponible sur les marchés, y compris au Maroc (chez Smeia). Esthétiquement, ce SUV 100% électrique a réussi à conserver la ligne audacieuse et aérodynamique du proto’ qui l’a préfiguré. Parmi ses prouesse techniques : un profil bas et une hauteur sous pavillon habitable, malgré la présence de batteries (de 90 kWh) sous le plancher ! Idem pour le volume du coffre qui atteint 656 litres (!), ce qui est énorme pour un véhicule de 4,68 m de long. Alimenté par un moteur électrique de 294 kW (l’équivalent de 400 ch), l’I-Pace EV400 présente un couple faramineux de 696 Nm et s’autorise les performances d’un coupé sportif tel le 0 à 100 km/h signé en 4,8 sec ! Son autonomie est annoncée à 470 km et sa recharge complète sur prise domestique se fait en un peu plus de 8 heures. Au Maroc l’I-Pace EV 400 est proposé en 3 finitions (S, SE et HSE) avec, dès le premier niveau, un équipement bien fourni (une clim’ auto quadri-zone, les sièges avant semi-électriques, le stationnement par caméras à 360°, les jantes de 20’’, l’écran multimédia avec mirroring et sono signée Meridian, l’assistant de maintien de file, etc.). Quant au ticket d’entrée de ce modèle assurément exclusif, il se négocie à 1.033.500 DH chez Smeia.

Lexus ES 300h

Bien avant que la concurrence allemande rétorque, Lexus avait ouvert le bal de l’hybride dans le segment des routières avec sa ES300. C’était, il y a plus de trois ans… Aujourd’hui, cette grande nippone (4,97 m de long) s’est déjà fait une jolie place sur le marché des berlines de direction, forte d’un design réussi et d’un contenu à haute valeur technologique ajoutée. Combinant un 2.5 l essence à bloc électrique (qui ne se recharge qu’en roulant), l’ES 300h offre une puissance suffisante de 218 ch, distillée à travers l’onctuosité d’une boite automatique robotisée et à variation continue (E-CVT).

En d’autres termes, pas d’à-coups de transmission, mais aussi une contribution à la baisse de la consommation, annoncée par le constructeur à 4,6 l/100 km (cycle mixte). L’apport de l’hybride est donc réel, grâce à des batteries supplémentaires sous le coffre qui n’empêchent pas une capacité de chargement intéressante (volume de 454 litres). Comme toutes les Lexus, la ES 300h peut surtout compter sur la qualité de sa finition et la richesse de ses équipements. Sur les trois niveaux proposés, le premier offre d’office les sièges en cuir réglables électriquement et chauffants à l’avant, la clim’ auto bizone, l’écran multimédia 8’’ relié à une sono de 10 HP, les radars de parking av/ar avec caméra de recul, les rétros rabattables électriquement, les phares full LED, les jantes alu’ de 17’’ et même le toit ouvrant électrique. Le tout, pour des tarifs débutant à moins de 500.000 DH.

Mercedes-Benz GLE Coupé

L’exonération de la vignette et de la taxe de luxe, voilà deux avantages substantiels dont peuvent aussi profiter les voitures diesel, mais uniquement si elles sont hybrides ! C’est précisément ce que propose l’importateur marocain de Mercedes-Benz qui vient de lancer toute une gamme de SUV à moteur diesel hybride et rechargeable. Parmi eux, le GLE Coupé apporte donc de nouveaux arguments dans sa version 350 de (diesel-électrique) Plug-in Hybrid qui offre une puissance combinée de 320 ch (720 Nm) pour une autonomie de 106 km et une consommation pouvant drastiquement chuter à 1,1 l/100 km. C’est tout simplement prodigieux pour un SUV sportif, doté de 4 roues motrices (4Matic) et bardé d’équipements de confort. Sur les trois finitions disponibles (Luxury, AMG Line et AMG Line+), la première se montre d’emblée généreuse, très généreuse même.

Jugez-en : phares intelligent Multibeam LED, clim’ auto bizone, sellerie en cuir avec sièges avant électriques, éclairage d’ambiance à 64 couleurs, radars de stationnement avec caméra de recul, cockpit numérique et écran multimédia doté du mirroring (Apple CarPlay/Android Auto) et relié à un pavé tactile et à l’assistant vocal MBUX, chargeur sans fil pour smartphone, hayon de coffre électrique, toit ouvrant panoramique, et la liste est encore longue. Fourni avec deux types de câble de recharge, le GLE Coupé hybride s’affiche entre 960.000 et 1.220.000 DH.

Porsche Panamera

Vouloir acheter une grande routière hybride rechargeable ne vient pas uniquement d’une démarche écologique, il peut aussi découler d’une motivation économique. Preuve en est l’avantage que présente une Porsche Panamera qui, en version «E-Hybrid», devient une belle affaire sur le plan financier. D’abord parce qu’elle «échappe» (légalement) à la taxe de luxe et dispense du paiement de la vignette annuelle. Ensuite, parce qu’elle autorise de belles économies à l’usage, puisqu’il s’agit d’une hybride rechargeable. Comprenez par là qu’en la branchant sur secteur (le soir à la maison) ou via un branchement dédié (Wallbox ou borne publique), la grande Porsche consommera peu et plus précisément entre 2,6 et 3.0 l/100 km (en cycle combiné), selon la conduite adoptée et selon qu’il s’agisse d’une Panamera 4 E-Hybrid (462 ch) ou d’une Panamera Turbo S E-Hybrid (700 ch) qui offrent toutes les deux une autonomie 100% électrique de 50 km. La sportivité reste au rendez-vous, avec un 0 à 100 km/h abattu en 4,5 sec pour la première et 3,4 sec pour la Turbo S. Enfin, les prix débutent à 1.450.000 DH et se justifient amplement par une dotation bien fournie, incluant notamment, une sono à 10 HP, un écran multimédia assurant le mirroring pour smartphone et la navigation Maroc, des suspensions adaptatives (PASM) et même un assistant de maintien dans la voie.

Toyota Corolla S

Vendue à plus de 47 millions d’exemplaires depuis sa naissance en 1966, la Toyota Corolla est une icône de l’industrie automobile. 12e du nom, l’actuelle a été lancée en 2018 et peut se targuer d’être l’une des rares de sa catégorie à offrir la technologie hybride, qu’elle soit en carrosserie longue dite Sedan ou à 5 portes, baptisée Corolla S au catalogue de Toyota Maroc. Entre son 4 cylindres 1.8 l essence et son moteur électrique qui se recharge en roulant, cette compacte développe une puissance totale de 122 ch, avec le confort d’une boîte automatique (e-CVT) et sans grever le budget carburant, puisqu’elle ne consomme que 1,8 l/100 km en cycle mixte (WLTP). Dans sa version S, la Corolla est proposée par Toyota Maroc en deux finitions, dites Dynamic+ et Distinctive+.

La première va bien au-delà de l’essentiel en offrant : la clim’ auto bizone, l’écran tactile à connectivité Bluetooth, les jantes alu’ de 16’’, la caméra de recul, les phares antibrouillard et les rétros rabattables électriquement. Une dotation qu’améliore la finition «Distinctive+» à travers ses jantes alu’ de 17’’, son toit ouvrant, son système d’accès et de démarrage mains-libres et son chargeur sans fil pour smartphone. Enfin, les tarifs sont actuellement en promotion à respectivement 235.000 DH (au lieu de 265.000 DH) et 261.000 DH (au lieu de 295.000 DH).

Porsche Taycan

Premier modèle 100% électrique de Porsche, la Taycan est aussi la vitrine technologique de cette firme d’ingénieurs. Ces derniers se sont clairement surpassés pour développer cette routière qui se doit de préserver l’ADN «Porschiste», mais aussi les impératifs techniques d’une voiture sportive électrifiée. D’où, par exemple, une ligne basse, un capot plongeant et des prises d’air qui participent à un coefficient aérodynamique remarquable (Cx de 0,22). Le toit fuyant vers l’arrière s’inscrit aussi dans ce sens, tout en étant très évocateur de la 911. L’intérieur fait la part belle aux écrans numériques, dont un incurvé pour l’instrumentation et un autre inhabituellement placé face au passager avant, juste au-dessus de la boîte à gants. L’excellence de Porsche se manifeste à bord, certes, mais encore plus dans les entrailles du véhicule qui accueille des batteries de différentes puissances selon les versions.

Celles-ci sont au nombre de quatre, dites Taycan (408 ch), Taycan 4S (530 ch), Taycan Turbo (680 ch) et Taycan Turbo S (761 ch). Selon ces versions et selon le type de conduite, l’autonomie va de 354 à 450 km et le temps de recharge de la batterie (de 0 à 100%) oscille entre 5 et 8 heures selon la source énergétique. Il est surtout intéressant de noter que le représentant officiel marocain de Porsche accompagne ses clients dans cette nouvelle aventure électrique, puisqu’il a installé plus de 30 chargeurs dans de prestigieux hôtels dans plusieurs villes (Casablanca, Rabat, Marrakech, Agadir-Taghazout, Tétouan, Tanger). Fraîchement disponible dans le centre Porsche Casablanca, la Taycan est proposée dans ses quatre versions pour un prix d’attaque gravitant autour de 1,2 million de dirhams. La version Turbo S, elle, se situe au-delà de 2 millions et, comme le reste de la gamme, s’exonère de la taxe de luxe. Avis aux intéressés.

Jalil Bennani / Les Inspirations Éco Auto

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page