Archives

Comment booster les stratégies des clubs de football

Plusieurs pistes on été identifiées pour un marketing sportif efficient. Les clubs pâtissent d’un manque à gagner inhérent à la non-valorisation du sponsoring.

Le message des participants à la 3e conférence organisée, jeudi 13 décembre, par Horizon TV sur le marketing sportif portait sur la remise en cause totale des mécanismes liés à ce segment, d’ordinaire oublié par les clubs sportifs. Des commissions marketing à proprement parler font souvent défaut au sein de nos clubs de football, ce qui leur ôte tout pouvoir de négociations pour recouvrer leurs droits, notamment les revenus émanant de la retransmission des rencontres. Pour Hamza Hajoui, président du FUS et vice-président de la FRMF, «la situation actuelle des droits TV est la meilleure formule qui s’offre à nous. Cette situation est engendrée par la transformation des clubs en SA, et la répartition actuelle des droits TV obéit à une logique solidariste». L’effort de la fédération de promouvoir le produit sportif reste, quant à lui,  peu convaincant. Pour Samir Chaouki, directeur de publication des Inspirations ÉCO, la dotation de 110 MDH réservée aux clubs reste dérisoire et traduit «les limites des efforts de la fédération. Plus de 6 ans après l’amorce du professionnalisme, cette somme n’a pas bougé». En clair,  rien n’a changé en matière d’amélioration des revenus des clubs sportifs, provenant essentiellement du public, comme pour le Raja et le WAC. Boubker Amar, ancien membre dirigeant du club des Verts, partage cette idée. «Le Maroc demeure un marché potentiel pour le marketing sportif, mais les clubs assument une partie de la responsabilité car ils n’ont pas la capacité d’inventer des concepts pouvant rallier les annonceurs».


Impuissants face à la contrefaçon ?
Nombreuses sont les causes qui  privent les clubs de revenus supplémentaires. L’exemple le plus éloquent est celui des recettes générées par la vente des maillots des clubs. Ces derniers restent désarmés face à l’ampleur d’un phénomène de contrefaçon qui s’exerce principalement au sein des stades. «Trois solutions peuvent être mises en œuvre. Il s’agit d’interdire la vente de maillots le jour des rencontres sportives au sein du stade, de mener des campagnes de sensibilisation permanentes à destination des supporters et, enfin, de travailler avec les ultras, qui sont en train de devenir des « sociétés »», propose Samir Chaouki. Un appel insistant a été lancé pour que les services étatiques compétents en matière de lutte contre la contrefaçon remplissent leur devoir. «Cela ne relève ni de la fédération, ni des clubs qui travaillent sous contrainte», renchérit Hamza Hajoui à propos des mesures à prendre pour atténuer l’impact de ce phénomène sur le budget des clubs. La principale proposition émise consiste à revoir les prix des maillots à la baisse, une idée formulée par Boubker Amar qui a cité plusieurs expériences consécutives à l’euphorie de 2013, après que le Raja ait atteint la finale de la Coupe du monde des clubs. La diversification des entrées pour les clubs reste, elle, l’une des problématiques que rencontrent les managers sportifs. Des options comme les matches de gala ne sont que peu retenues, alors qu’elle peuvent permettre d’améliorer les revenus. Même si les clubs marocains ont été les premiers sur le continent à organiser des matches avec de prestigieux clubs d’Europe, aucune suite n’a été donnée aux initiatives prises par des clubs comme le Wydad et le Raja. Blocage également concernant l’usage du digital par les clubs pour améliorer leur notoriété, mais surtout pour s’ouvrir aux petits annonceurs. 


Recommandations  
♦ Améliorer les recettes de la vente du nom de la Botola Pro
♦ Renforcer les équipes marketing, avec des cellules dédiées, au sein des clubs
♦ Formuler de nouvelles idées pour améliorer les recettes des panneaux publicitaires au sein des stades
♦ Mettre un terme au laxisme qui perdure en matière de lutte contre la contrefaçon
♦ Retravailler les sites Internet des clubs avec des équipes spécialisées
♦ Procéder à la vente des maillots des clubs à des prix abordables pour lutter contre la contrefaçon
♦ Diversifier les ressources grâce à des matches de gala

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page