Sports

Une édition dédiée aux athlètes MRE et migrants résidant au Maroc

Le sport, «langage universel» favorisant la création du lien social, permet aux migrants, quel que soit leur pays de provenance, leur langue, leur culture, de développer la confiance en soi et de contribuer positivement à la vie de la société qui les accueille.

Dans ce sens, la 4e édition du Marathon international de Rabat (MIR) organisée par la Fédération royale marocaine d’athlétisme, le ministère délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration ont soutenu la participation d’athlètes marocains résidant à l’étranger (MRE) et migrants installés au Maroc à cette grande manifestation sportive qui a eu lieu dimanche 4 mars.

Rappelons qu’une cinquantaine de migrants et réfugiés de différentes nationalités et une trentaine de marocains résidant à l’étranger venant de France, d’Italie, d’Espagne, d’Ukraine, de Tunisie, de Liban, des Émirats arabes unis et du Japon étaient sur la ligne de départ des épreuves programmées lors cette édition, à savoir le marathon (42,195 km), le semi-marathon (21,097 km) et les 10 km.

Dossiers d’investissement : réduction de 45% de la paperasse à partir de 2023



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page