Sports

Mondial 2022 : Eto’o confiant pour l’Afrique

Présent à Dakar, Samuel Eto’o, l’ancien international camerounais et actuel président de la Fédération camerounaise de football, a estimé qu’une sélection africaine pourrait remporter la coupe du monde Qatar 2022.

«Les gens se disent que gagner une coupe du monde, c’est presque impossible pour l’Afrique.

Mais moi, je me dis que c’est possible», a souligné l’ambassadeur du Qatar coupe du monde 2022, lors d’une conférence tenue dans le cadre de sa visite de deux jours (16 et 17 août) au Sénégal, accompagné d’une délégation du Qatar supreme committee & legacy.

«C’est une compétition à sept matchs. Ce n’est pas 200, mais sept, donc, le meilleur devient champion du monde. Et c’est ainsi que les Africains doivent penser», a expliqué Eto’o.

«En tant qu’Africain, je me dis toujours que notre unique problème en Afrique, c’est que nous ne croyons pas en nous», a ajouté l’ancien joueur du FC Barcelone, de l’Inter Milan et de Chelsea.

Tout en se félicitant du fait que, jusqu’à aujourd’hui, quatre sélections africaines participant à la coupe du monde Qatar 2022 (Sénégal, Cameroun, Ghana et Tunisie), soient entraînées par des sélectionneurs locaux, il a indiqué que les dirigeants du football en Afrique doivent croire davantage en les compétences nationales.

«Pour les sélectionneurs locaux, quand je suis arrivé à la tête de la Fédération camerounaise de football, j’ai eu une petite chance dans ma carrière, d’avoir travaillé avec les uns et les autres», a-t-il expliqué.

«J’ai toujours pensé que le Cameroun devrait être représenté par l’un de ses valeureux enfants (…).

Donc, en tant que président de la fédération, j’ai suggéré Rigobert Song -qui a été un joueur exceptionnel, mon capitaine en équipe nationale- au poste d’entraîneur de la sélection des Lions indomptables». «Je suis vraiment un président heureux.

Là où les gens pensaient que c’était impossible, nous nous sommes qualifiés à la coupe du monde et cela, grâce à Rigobert Song», s’est-il réjoui.

Par ailleurs, il a souligné que la Confédération africaine de football devrait avoir plus de cinq représentants à la coupe du monde.

«Nous avons une confédération à 54 pays, mais nous n’avons que cinq représentants à la coupe du monde.Et ça, c’est un problème», a-t-il déploré.

«Il faudrait que nos dirigeants essaient encore de discuter avec le président de la FIFA pour que la confédération puisse avoir beaucoup plus de représentants», a-t-il ajouté. «Nous avons cinq représentants, mais nous avons perdu quand même le Nigeria, l’Égypte et d’autres nations qui pouvaient participer à cette compétition», a-t-il poursuivi.

Lors de cette visite, les fans locaux et les représentants des médias ont obtenu les informations les plus récentes sur le concept d’accueil unique de Qatar 2022, la préparation au tournoi, l’hébergement, Hayya (fan ID), l’expérience des fans et d’autres sujets. Cette visite concerne également le Cameroun et le Ghana, les pays d’Afrique subsaharienne participant à la Coupe du Monde de la FIFA au Qatar.

Au menu de la visite au Sénégal, figure notamment une visite au stade Abdoulaye Wade de Diamniadio et au centre de Génération Foot.

Mohammed Laabi / Les Inspirations ÉCO

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page