Sports

Mondial-2022 au Qatar : les comblés et les déçus de la liste de Regragui

La liste, très attendue, des joueurs qui participeront au Mondial-2022 au Qatar, est enfin connue. Dévoilée jeudi par le sélectionneur national, Walid Regragui, elle réserve peu de surprises, faisant beaucoup d’heureux et, fatalement, quelques déçus !

Parmi les premiers, Hakim Ziyech, qui avait mis sa carrière internationale entre parenthèses en raison d’une brouille avec l’ancien sélectionneur, Vahid Halilhodzic, est de retour. Abderrazak Hamed Allah, joueur du club saoudien Al Ittihad, fait aussi figure de revenant dans la liste des Lions de l’Atlas, après une éclipse de trois ans. Regragui a aussi convoqué, pour la première fois, le prometteur milieu de terrain, Bilal El Khannouss, qui évolue au club belge du KRC Genk.

En revanche, le sélectionneur national a fait le choix d’écarter le trio d’attaquants composé de Ryan Mmaee (Ferencváros/HUN), Munir El Haddadi (Getafe/ESP) et Ayoub El Kaabi (Hatayspor/TUR). Trois gardiens sont à l’honneur, avec Yassine Bounou (Séville FC/ESP), Munir Mohamedi (Al Wehda La Mecque/KSA), Ahmed Reda Tagnaouti (Wydad Casablanca).

En défense, on retrouve Achraf Hakimi (Paris SG/FRA), Noussair Mazraoui (Bayern Munich/GER), Nayef Aguerd (West Ham/ENG), Badr Benoun (Qatar SC), Romain Saïss (Besiktas/TUR), Yahya Attiat Allah (Wydad Casablanca), Jawad El Yamiq (Valladolid/ESP), Achraf Dari (Brest/FRA). En milieu de terrain, les Lions de l’Atlas pourront compter sur Sofyan Amrabat (Fiorentina/ITA), Abdelhamid Sabiri (Sampdoria/ITA), Selim Amallah (Standard de Liège/BEL), Azzedine Ounahi (SCO Angers), Bilal El Khannouss (KRC Genk/BEL), Yahya Jabrane (Wydad Casablanca). L’attaque sera composée de Hakim Ziyech (Chelsea/ENG), Amine Harit (Marseille/FRA), Abdessamad Ezzalzouli (Osasuna/ESP), Zakaria Aboukhlal (Toulouse FC/FRA), Sofiane Boufal (SCO Angers), Ilias Chair (Queens Park Rangers/ENG), Youssef En-Nesyri (Séville FC/ESP), Walid Cheddira (Bari/ITA/D2) et Abderrazak Hamed Allah (Ittihad FC/KSA).

Lors d’une déclaration à la presse, le sélectionneur national, nouvellement promu à ce poste, a souligné «qu’Il y a eu des décisions qui ont été prises… Il y aura beaucoup de déçus et beaucoup d’heureux. Nous avons longuement travaillé sur cette liste avec le staff, c’est la meilleure possible». «On veut faire quelque chose de grand. On espère que chaque Marocain sera derrière nous pour nous soutenir».

Le Mondial est un gros challenge pour Regragui qui s’est vu propulser entraineur national après le départ Vahid, évincé en août de son poste en raison «de divergences de points de vue» avec la Fédération marocaine de football(FRMF), qui était favorable à un retour de Ziyech.

Le public attend de l’attaquant de Chelsea et de sa bande une performance au moins aussi retentissante que celle de leurs glorieux ainés de 1986 (Mexique), lorsque le Maroc avait été la première équipe africaine à atteindre les huitièmes de finale d’une Coupe du monde.

Khadim Mbaye / Les Inspirations ÉCO

Immobilier : pourquoi les prix sont en hausse continue ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page