Sports

Les champions paralympiques en sit-in depuis lundi à Rabat

Ils sont pas moins de huit champions paralympiques, dont Azzedine Nouiri, double médaillé au lancer du disque à Londres et à Rio, et Mahdi Afri, médaillé d’argent au 400 M à Rio, qui sont en sit-in devant le siège du ministère de la Jeunesse et des sports. «Nous avons tout donné à notre pays et aucun responsable ne veut améliorer notre situation sociale. Nous n’avons pas de travail et nous ne pouvons vivre du sport», s’indigne le double champion olympique Azzedine Nouiri.

En effet, avant 2011, un décret royal donnait automatiquement le droit d’accès à un poste au sein de l’administration au champions nationaux. Mais depuis le décret a été abrogé. «Notre situation est différente de celle des sportifs valides. Nous devons attendre l’approche du championnat du monde ou des jeux olympiques pour entrer en stage de préparation pour lequel on touche une rémunération quotidienne qui ne dépasse pas 50 DH. C’est affligeant», explique Nouiri.


En clair, les athlètes paralympiques n’ont aucune source de revenus en dehors des rares compétitions internationales. Pour le moment, le responsable au sein du ministère de la Jeunesse et des sports tente de trouver une issue à cette crise en l’absence d’un ministre de la Jeunesse et des sports d’un gouvernement qui se fait toujours attendre. «Est-ce trop demander à ce pays d’avoir une rentrée stable ou une aide pour lancer un projet ?», s’interroge le champion Mahdi Afri.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page