Sports

Le Zamalek et le Ahly forment un front commun

Les deux matches comptant pour le dernier carré de la Ligue des Champions africaine commencent à lever les barrières entre les clubs rivaux de la capitale égyptienne.

En effet, dans une déclaration à une chaîne locale, le président du Zamalek, Mortada Mansour, a annoncé qu’il supporterait Al Ahly durant sa rencontre contre le Wydad. Il a également donné des consignes claires à la chaîne sportive du club, de manière à ce «qu’elle s’abstienne de citer Al Ahly, tant que la chaîne de ce club fait de même». Le club légendaire du Caire, qui affronte le WAC pour la 7e fois en quatre ans, dans le cadre de la compétition la plus prestigieuse du continent, a observé une attitude discrète quant à ses préférences pour la 2e demi-finale devant opposer le Zamalek au Raja. Les deux clubs égyptiens se sont rencontrées deux fois durant cette année, avec deux victoires pour le club blanc sur son rival le plus titré de la compétition africaine. À noter que le président de Zamalek vient d’écoper d’une sanction de la part de la fédération égyptienne du football, avec une interdiction d’assister aux six prochains matches du club. Le prochain rival du Raja est toujours dans l’attente d’un nouvel entraîneur, même si tout porte à croire que l’ancienne gloire du club, Tarek Yahya, devrait prendre les commandes lors de la demi-finale de la Ligue des Champions, dont les matches sont prévus en formule aller-retour en octobre prochain. 

Younes Bennajah / Les Inspirations Éco

Immobilier : pourquoi les prix sont en hausse continue ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page