Sports

Le Raja l’emporte

Le 123e derby casablancais s’est soldé par la victoire des verts et blancs par le score de deux buts à un. Les trois buts de la rencontre ont été marqués par des joueurs du Raja. En première période, le WAC a ouvert le score par le billet du latéral droit du Raja, Omar Boutaib. Anas Zniti, gardien du Raja dévie un coup franc tiré par le Wydadi Amine Tighziou sur la tête de Boutaib et ce dernier ne peut que constater la balle franchir la ligne de but à la 20e minute de la rencontre. Après l’ouverture du score des wydadis, les joueurs du Raja entrent enfin dans le match. Un quart d’heure plus tard, Mohcine Yajour, qui a porté les couleurs des deux clubs, loge un somptueux coup-franc dans la cage de Zouheir Laâroubi. Trompé par son mur qui ne saute pas, le gardien du WAC est très court et la balle finit sa trajectoire en plein lucarne à la 34e minute. La première mi-temps s’achève sur le score d’un but partout.

En seconde période, les rajaouis se sont montrés plus entreprenants et dangereux. Ils ont monopolisé le contrôle de la balle et des occasions de buts. Les verts et blancs obtiendront cinq corners et tireront quatre fois aux buts tandis que les rouges se sont contentés de défendre et attendre un contre, qui ne viendra finalement pas. Et pendant que la rencontre se dirigeait vers la fin, le meneur de la défense du Raja, Badr Banoun scelle le sort du match en inscrivant le but de la victoire après un coup-franc bien tiré par de Abderrahim Chakir, l’ancien de l’AS FAR. Banoun saute plus haut que la défense du WAC et installe le ballon dans les buts. Les trois buts de la rencontre ont été originaires de phases arrêtés (trois coups francs). L’arbitre de la rencontre, Nourreddine El Jaâfari, a distribué deux cartons jaunes lors de ce match. Le premier à Brahim Nekkach pour son attentat contre Abdelkabir El Ouadi et le second pour Badr Banoun pour avoir enlevé son maillot après avoir inscrit le but de la victoire.

Immobilier : pourquoi les prix sont en hausse continue ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page