Sports

Le «break» de Messi en sélection inquiète les Argentins

Sans évoquer la date de son retour, Lionel Messi décide de ne pas disputer les quatre prochains matches amicaux de l’Albiceleste programmés en 2018.

La presse locale a qualifié de « bombe » la décision de Lionel Messi de prendre un repos internationale. «Bombe pour la sélection : Messi ne revient pas cette année et il y a des doutes quant à son avenir», titre le journal Clarin. Le même quotidien fait savoir que le numéro 10 a expliqué sa décision au sélectionneur intérimaire de la sélection argentine, Lionel Scaloni, nommé pour succéder à Jorge Sampaoli, démissionnaire après les résultats décevants de la sélection durant le Mondial de Russie. «Il prend une période de repos (…) mais cela ne signifie pas qu’il renonce», souligne le portail web Infobae. «Cela dépendra de comment sont réorganisées les sélections nationales : la Pulga, 31 ans, évaluera son retour en 2019».


L’Argentine doit jouer ses prochains  matches aux États-Unis, contre le Guatemala le 7 septembre à Los Angeles et contre la Colombie le 11 à New York. Deux autres matches sont prévus fin octobre- début novembre mais les adversaires n’ont pas été confirmés. «C’est le sélectionneur qui dira, le moment venu, quelle est la situation concernant Messi», a dit à l’AFP le porte-parole de la sélection, Nicolas Novello. Lionel Scaloni doit communiquer en fin de semaine la liste des joueurs convoqués pour la tournée aux Etats-Unis.

De passage avec Boca Juniors à Barcelone pour un match amical contre le Barça jeudi, l’ancien international Carlos Tevez juge sa décision «compréhensible». «C’est très personnel, Léo doit prendre son temps nécessaire pour y réfléchir», a dit Tevez à des journalistes avant Barcelone-Boca. «C’est compréhensible… même qu’il ne revienne pas. Quand on va jouer pour la sélection, justement ou injustement, on le critique. C’est mauvais pour la sélection et lui… Je le comprend car j’ai été dans cette situation».

En 2016, quelques minutes après après la défaite en finale contre le Chili lors de la Copa América aux Etats-Unis, la troisième finale perdue en deux ans, le quintuple Ballon d’Or avait annoncé sa retraite internationale, mettant en émoi tout un pays.

Il est à rappeler que la prochaine échéance pour l’Albiceleste sera la Copa América 2019 au Brésil, puis le Mondial-2022 au Qatar mais il aura alors 35 ans.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page