Sports

JO : Hormis El Bakkali, on oublie le reste !

A deux journées de la fin des JO2020 de Tokyo, le Maroc occupe provisoirement une 57e place peu glorieuse, avec une seule médaille d’or à son actif, remportée par Soufiane El Bakkali, au 3.000m steeple. La présence des sportifs marocains à ces JO est passée quasiment inaperçue, en raison de l’élimination prématurée de tous les participants aux disciplines que le Maroc a privilégié durant cette édition. Par rapport à celles de Rio en 2016 et Londres en 2012, le Maroc, s’il a réussi à améliorer son classement, a cependant de sérieuses inquiétudes à se faire quant à la relève, qui semble loin d’être assurée, si l’on en juge par les résultats des jeunes sportifs sélectionnés, dont la plupart détiennent, pourtant, des titres continentaux. C’est la dissolution du bureau fédéral chargé de la boxe qui a constitué le principal fait marquant, après les résultats médiocres enregistrés par cette discipline phare, où le Maroc avait coutume de briller par le passé. Le bilan de la participation marocaine devra aussi s’accompagner d’une remise en question douloureuse concernant l’absence de nos sportifs de l’ensemble des disciplines collectives, comme le handball et le football, et les performances, très en retait, enregistrées dans les sports dits techniques.

Younes Bennajah / Les Inspirations ÉCO


Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page