Sports

Hooliganisme AS FAR-MAS : les sanctions sont tombées

La FRMF n’a pas tardé pour réagir aux actes de vandalisme qu’a connue la rencontre entre l’AS FAR et le MAS ce dimanche en 16es de finale de la Coupe du Trône. La FRMF a interdit la présence du public pour tous les matchs de l’AS FAR, que ce soit sur son terrain ou à l’extérieur jusqu’à la fin de la saison.

L’instance disciplinaire de la FRMF a également décidé d’infliger une amende de 100.000 dirhams aux militaires en raison de l’invasion du terrain de la part des supporters. Les militaires ont également reçu une autre amende de 20.000 DH qui correspond à l’utilisation par les supporters de fumigènes. En plus de ses amendes, l’AS FAR devra prendre en charge les frais de réparation des dommages causés au complexe sportif Moulay Abdellah de Rabat, après l’évaluation du coût des dégâts.

De son côté, le Maghreb de Fès a écopé de deux matchs huis clos en raison des agissements des supporters du club lors du match (jets de pierres, invasion de la pelouse…), en plus d’une une double amende de 50.000 DH et de 20.000 DH.

Rappelons que les opérations sécuritaires lancées par la préfecture de police de Rabat dans la foulée de ces actes ont permis l’interpellation de 160 individus, dont 90 mineurs, pour leur implication présumée dans le vandalisme lié au sport, le port d’armes blanches, l’ébriété manifeste, le jet de pierres couplé à la dégradation de biens publics et privés, outre l’incendie d’un véhicule.

Suite à ces actes, 85 policiers ont été blessés à différents degrés, dont 63 transférés au Centre hospitalier universitaire Ibn Sina, 14 admis à l’Hôpital des Spécialités et 8 autres à l’hôpital militaire de Rabat, ajoute le communiqué, soulignant qu’un staff médical relevant de l’Inspection des services de Santé de la DGSN supervise le suivi de leur hospitalisation et leur assure l’assistance médicale nécessaire.

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page