Sports

Hakim Ziyech : enfin le déclic ?

Buteur en sélection lors de la dernière trêve internationale, Hakim Ziyech a remis le couvert ce mercredi en Ligue des champions avec Galatasaray. De quoi relancer une aventure stambouliote démarrée timidement cet été. 

S’il était à la recherche d’un match référence cette saison, Hakim Ziyech l’a sans doute trouvé. Auteur d’un doublé et d’une passe décisive mercredi en Ligue des champions, l’international marocain a délivré une véritable master class contre Manchester United alors que son club jouait sa survie dans la compétition. Rapidement mené 2-0 devant son public, le club stambouliote s’en est remis une première fois au soyeux pied gauche du métronome marocain, buteur sur coup franc  direct juste avant la demi-heure de jeu  (29e minute, 2-1).

Exploit rare
On le retrouve en seconde période, dans le même exercice, pour ramener le score à 3-2. Un exploit qui le place en bonne compagnie dans les livres d’histoire de la compétition. En effet, Ziyech est le troisième joueur au cours des 20 dernières années, à avoir marqué sur deux coups francs directs lors d’un match de ligue des champions. Un fait d’armes que seuls Cristiano Ronaldo (en septembre 2009 contre Zürich) et Neymar (en octobre 2018 contre l’Étoile rouge de Belgrade) avaient été les seuls à réaliser jusqu’alors. Signer une telle performance contre une équipe du calibre de Manchester United dans un match couperet a forcément une saveur particulière.

Et Ziyech n’en avait pas fini ce soir-là avec les Diables rouges, puisque c’est lui qui délivre à la 71e minute la passe décisive pour l’égalisation signée Kerem Aktürkoğlu, entré une minute plus tôt. Ayant quasiment, à lui tout seul, renversé l’ogre mancunien, Ziyech est logiquement désigné homme du match à l’issue de la rencontre. Dans son sillage, Galatasaray, deuxième ex aequo groupe A avec le FC Copenhague (5 points chacun) qu’il affronte dans 2 semaines, peut encore envisager une qualification en huitièmes de finales, car dans le même temps, Manchester, dernier du groupe avec 4 points, affronte le Bayern Munich leader de la poule qui, même s’il a déjà assuré sa qualification au tour suivant, reste un adversaire coriace.

Regain de forme
La prestation majuscule de Ziyech contre Manchester confirme  sa forme du moment.  En effet le milieu de terrain avait signé son retour en sélection par un but le 21 novembre pour l’entrée en lice des Lions de l’Atlas dans les qualifications pour le Mondial 2026 (victoire 2-0 contre la Tanzanie). Des buts qui s’enchaînent au meilleur des moments pour le joueur de 30 ans arrivé en prêt de Chelsea cet été, avec l’objectif de relancer une carrière qui commençait à battre de l’aile dans la capitale anglaise.

Entre blessures et méforme, le meneur de jeu marocain, arrivé avec le statut de recrue star du mercato estival, peine encore à exprimer tout son talent sur les rives du Bosphore. En effet, force est de constater que depuis son arrivée en Turquie, il n’affole pas les compteurs, avec seulement un but, et une passe décisive pour 6 matches disputés en championnat depuis le début de la saison, dont 3 seulement en tant que titulaire. Les symptômes d’une adaptation difficile. Mais le doublé salvateur de mercredi est peut-être le déclic aussi bien pour le joueur, dont le statut est synonyme d’attentes énormes en termes de rendement, que pour le club co-leader du championnat turc qui nourrit des ambitions pour le printemps européen. 

Darryl Ngomo / Les Inspirations ÉCO

whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

FLO Retail & Shoes : ouverture d’une succursale au Morocco Mall



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page