Sports

Coupe d’Afrique des nations : Les lions de L’atlas sont-ils prêts ?

Malgré un contexte politique difficile marqué par des tensions post-électorales, le Gabon tient à réussir la CAN 2017 qui se tiendra du 14 janvier au 5 février. Le Maroc entamera ce tournoi continental dans la ville d’Oyem face à la République démocratique du Congo le 16 janvier, avant de rencontrer le Togo le 20, puis la Côte d’Ivoire le 24.

Lors de cette édition, la carte maîtresse du Maroc n’est autre que l’entraîneur, Hervé Renard. Et pour cause, l’homme à la chemise blanche a levé le trophée en 2012 avec la Zambie, puis en 2015 avec la Côte d’Ivoire. Mais est-ce suffisant pour remporter ce tournoi ? Si l’effectif des Lions de l’Atlas est composé de joueurs évoluant dans les championnats européens, ce n’est pas une assurance-risque dans cette compétition très musclée. Au moment de fixer la liste définitive, Hervé Renard ne savait plus a quel saint se vouer. À commencer par les blessures successives de Sofiane Boufal (Southampton), Youness Belhanda (OGC Nice) et Oussama Tannane (Saint-Étienne), qui ont pris de court Renard. L’autre grand absent, sur le papier, n’est autre que le joueur de l’Ajax Amsterdam, Hakim Ziyech. Là encore, on a assisté à un jeu d’ego entre Ziyech et Renard qui a préféré se passer du joueur pour préserver l’ambiance dans les vestiaires.


Faut pas rêver ?
Le stage de préparation des Lions de l’Atlas dans la ville d’Al-Ain aux Émirats arabes unis n’a pas été de tout repos pour Renard. D’abord parce que la sélection se déplace au Gabon avec seulement un match amical au compteur, en raison du désistement de la sélection iranienne qui devait disputer un match amical contre le Maroc, le 6 janvier. D’un côté, la prestation des Lions de l’Atlas contre la Finlande a démontré que la sélection n’est pas fin prête techniquement, sans parler de la très inquiétante condition physique des joueurs qui vont se livrer à des duels très musclés et à un climat très difficile à supporter. Mais comme le football est une science inexacte, on a le droit de rêver. Dès le premier tour, on aura droit a de belles affiches comme le match Algérie-Tunisie, le 19 janvier, Algérie-Sénégal (le 23), Côte d’Ivoire-Maroc le 24, Égypte-Ghana le 25 janvier, sans oublier une panoplie de stars du ballon rond à suivre, comme Riyad Mahrez, Pierre-Emerick Aubameyang, Sadio Mané ou encore le revenant, Emmanuel Adebayor. Bon spectacle !  

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page