Sports

Complexe Mohammed V : le nomadisme des clubs casablancais continue

Alors que son ouverture était annoncée comme imminente, les travaux de réhabiliation du complexe Mohammed V n’ont pas encore pris fin et Casa Event, la société maîtresse de l’ouvrage ne dispose d’aucune visibilité sur le date de livraison du stade.


 

C’est une mauvaise nouvelle pour le WAC et le Raja qui comptaient sur la réouverture du stade avant la reprise du championnat le 4 février.

Pour rappel, la rénovation du Stade Mohammed V, lancée en novembre 2015, est pilotée par la société de développement local Casa Event, dotée d’une enveloppe de 220 MDH allouée par le Conseil de la ville (30 MDH), le ministère de l’Intérieur (40 MDH), celui de la Jeunesse et des sports (130 MDH), ainsi que la FRMF, qui a contribué à hauteur de 20 MDH.

Au niveau de l’intérieur du stade, outre la pelouse, le stade a été équipé de deux écrans géants ainsi que de nouveaux sièges aux couleurs jaune, grise et bleue, alors que le banc des remplaçants a été replacé de sorte qu’il ne gêne pas la vue des supporters.

La tribune réservée à la presse a été totalement rénovée, sans oublier les vestiaires, la piscine olympique et le stade de mini foot situés en dessous des gradins. Enfin, le système de surveillance des accès au stade a été revu de fond en comble pour répondre au souci des autorités de filtrer l’accès audit stade et éviter les violences des supporters.

Cependant, les poteaux d’éclairage qui n’ont pas été déplacés, vont continuer à gêner la vue aux supporters qui occupent les virages du stage. Or, l’emplacement actuel de ces poteaux n’obéit pas aux normes imposées par la FIFA.

Malgré les sommes engagées dans cette rénovation, Casa Event refuse de livrer définitivement le stade tant que la question de sécurité n’a pas été réglée. Résultat : les clubs casablancais, privés de stade et de ressources financières conséquentes, particulièrement dans le cas du Raja, qui est au bout de la crise cardiaque, devront prendre leur mal en patience et continuer à trouver chaque semaine un stade pour disputer leur matchs avec les déplacements et le coût financier que cela implique.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page