Sports

Budget sports : les engagements du gouvernement

Outre l’approbation des statuts des  fédérations sportives et leur classification selon des normes précises, le plan d’action du département des Sports prévoit l’encouragement des investissements  dans la formation.

Le budget réservé au secteur sportif prévoit une série de mesures, au titre de l’année 2022, en vue d’améliorer le volet de la gouvernance des instances décisionnelles sur le plan national, avec comme objectif «la dynamisation de l’animation sportive, aux niveaux local et régional, ce qui permettra un meilleur accès aux infrastructures sportives». C’est ce qui se dégage du plan d’action qui vient d’être approuvé par les deux chambres du Parlement.


Durant les années 2022 et 2023, plusieurs stades de proximité seront édifiés. Ces derniers seront prioritairement destinés au monde rural, en vue de leur généralisation à travers l’ensemble du Royaume. Ainsi, ce sont 814 stades qui sont prévus, dont les travaux avancent de manière convenable», précise la feuille de route établie par le Département de tutelle.

Concernant le volet gestion, la classification des fédérations sportives se fera selon «des normes précises», et le processus de finalisation des statuts des fédérations sera poursuivi. À noter que les décrets d’application de la loi 30-09 seront également finalisés, dans l’optique de mettre en œuvre l’ensemble des mesures préconisées par le cadre législatif du sport national. Pour rappel, le budget d’investissement prévisionnel, pour 2022, dépasse 1,7 MMDH, avec une contribution de l’État, dans la construction et la mise à niveau des infrastructures sportives, de l’ordre de 590 MDH. La carte des projets couvre les zones encore sous-équipées en matière d’infrastructures, essentiellement celles relevant du monde rural.

Younes Bennajah / Les Inspirations ÉCO

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page