Sports

Agent de footballeurs : Un business très juteux

Le mercato hivernal, période de transfert de joueur de football, déchaîne les médias. C’est l’occasion pour réaliser de bonnes affaires pour les agents de joueurs. Ces hommes de l’ombre qui défrayent la chronique par leurs déclarations et leurs gains, n’ont pas bonne presse. Il faut dire que scandales n’ont rien fait pour améliorer leur réputation. *Selon un rapport de l’UEFA en 2014, les 716 clubs de première division en Europe ont une masse salariale  de 9,9 milliards d’euros. Une augmentation de 664% en 20 ans.

Les agents de joueurs qui négocient ces contrats acquièrent une importante croissante. Ces intermédiaires entre les clubs et les joueurs sont souvent décriés pour leurs commissions astronomiques ou leurs transactions douteuses, mais ils sont devenus des acteurs incontournables du football professionnel. Début juillet 2016, Neymar prolonge son contrat avec le FC Barcelone et dépasse ainsi Messi, avec un salaire de 25 millions d’euros net par an. Il devient donc le joueur le mieux payé de la planète, n’en déplaise à son coéquipier. Une personne a permis sa prolongation de contrat et doit s’en réjouir, c’est son agent Wagner Ribeiro. Quelques jours avant la signature, il déclarait même au journal L’Équipe que son joueur pourrait être intéressé par le PSG. Un bluff qui lui a permis de signer le plus gros contrat de l’histoire. Comme pour les footballeurs, le milieu des agents comprend ses stars et ses acteurs clés.

Le leader incontestable des agents de joueurs est Jorge Mendes. Il doit sa carrière à un homme en particulier, Cristiano Ronaldo. Étant son agent depuis toujours, c’est lui qui organise, en 2009, son arrivée au Real Madrid pour 94 millions d’euros, un record à l’époque. Cet ancien gérant de vidéoclub portugais est devenu un des hommes les plus riches du pays. Il s’occupe également des carrières de ses compatriotes, Nani et de l’entraîneur Mourinho. Grâce à sa société Gestifute qui gère plus de 80 joueurs ou entraîneurs, l’homme d’affaires aurait touché 95 millions de dollars de commission en 2015, selon le magazine Forbes. Ce qui le place incontestablement comme l’agent de joueurs le plus influent du football. Le concurrent le plus important de Gestifute est la société londonienne, Stellar Group, qui comptabilise 43 millions de dollars de commission en 2015. Créée par Jonathan Barnett, elle s’est occupé, en 2013, du transfert de la star galloise, Gareth Bale au Real Madrid. Avec ce transfert, à hauteur de 99 millions, Bale devient le joueur le plus cher de l’histoire, devant  Cristiano Ronaldo. De manière moins glorieuse, en 2006, il fut condamné pour le transfert très controversé en Angleterre d’Ashley Cole vers Chelsea.

Sa licence d’agent fut suspendue pour 18 mois et il dut s’acquitter d’une amende de 100.000 livres. Et ce n’est pas Mino Raiola qui rattrapera l’image des agents de footballeur. Cet Italo-Hollandais est aussi charismatique que son protégé Ibrahimovich, dont il gère la carrière depuis son passage à l’Ajax Amsterdam. Outre Zlatan, il s’occupe de nombreux joueurs à fortes personnalités, comme la star française Pogba ou l’attaquant italien Balotelli. Adepte des phrases chocs, il promet à son poulain italien trois ballons d’or et annonce que le milieu français de la Juventus vaut deux fois plus cher que Gareth Bale. D’un autre côté, il ne cache pas son antipathie pour l’entraîneur mondialement reconnu du Bayern Munich, Pep Guardiola. Il déclare donc à son propos cette sentence laconique «c’est une merde». Mais grâce à son réseau dans toute l’Europe, il est aujourd’hui une des personnes les plus influentes du football. 


whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

FLO Retail & Shoes : ouverture d’une succursale au Morocco Mall



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page