Société

Ftour : quatre tables à découvrir en famille

Après deux années de repli sur soi pour les raisons sanitaires, nous voilà donc en plein mois de Ramadan et cette année pas de restrictions, pas de masques et encore moins de couvre-feu. Les occasions de rentrer et de sortir ne manqueront pas. Comme un  retour à la normale alors que ces dernières années le mot d’ordre a été de s’adapter. Un verbe transitif pour une transition qui a tout de même duré deux années. Et c’est une joie de pouvoir retrouver l’esprit de partage qui est propre à ce mois pieux. On retrouve donc le plaisir de s’attabler en famille et de déguster les mets ramadanesques. Nous avons sélectionné pour vous quelques tables où rompre le jeûne et de quoi vous donner l’eau à la bouche avant le ftour. Rappelons tout de même que Ramadan n’est pas un mois de surenchère alimentaire mais bien un mois de solidarité, de générosité,  de convivialité.  Et c’est surtout le mois du don de soi.

Villa Brunetti un ftour qui sent bon la Dolce Vita  

Vous avez une soudaine envie d’Italien? La Villa Brunetti à Casablanca fait voyager du côté des gondoles de Venise et vous propose un ftour 100% italien. Au menu , houmous aux poivrons et aux dattes, du carpaccio de saumon à la truffe, une burrata et des croquettes d’agneau. Aux entrées viennent s’ajouter ravioles de crevettes, mini risotto et autres pizzetas. Quant au troisième round consacré aux desserts, on retrouve le fameux tiramisu et un volcan dulce de leche accompagné de glace à la vanille. Je ne sais pas pour vous mais nous on en salive déjà! Il faut compter 550 DH/personne.

Dar Dada  une rupture du jeune digne des milles et une nuits
Situé au coeur de la médina de Casablanca, Dar Dada vous propose un ftour sans chichis. Ici on ne revisite pas les classiques de la cuisine marocaine, bien au contraire on retrouve les mêmes saveurs qu’à la maison. Dar Dada c’est donc le pari d’un diner 100% marocain avec des chhiwates classiques, harira et soupe du jour, farandole de briouates et de batbouts, rghaif au khlii, pastilla au poulet ou aux fruits de mer, tagine de poulet aux olives ou tajine de boulettes de merlan, et pour finir, baghrir caramélisé et pastilla au lait. Le tout dans un décor unique et pour 480 DH par personne.

Mamounia ftour dans un lieu mythique

C’est une des tables les plus prestigieuses de la ville ocre. Le ftour de la Mamounia est un incontournable.  Servi à table, le repas se compose d’un large choix de soupes, de délices sucrés et salés, d’une sélection de tajines et de plats qui font la part belle à nos traditions culinaires. On s’attable au restaurant Le Marocain un peu avant le coucher du soleil et on se délecte de ce moment hors du temps, bercé par la musique andalouse. Le menu est proposé à 550 DH/personne.

Dar Sour . Ambiance bon enfant  

Ramadan c’est aussi l’occasion de jouer aux jeux de société jusqu’au bout de la nuit. Le Palais Dar Sour de Marrakech vous propose un buffet aux mille saveurs. De la harira à la chabakia en passant par les briouates et autres spécialités marocaines sont aux rendez vous dans cet hôtel à la déco pop colorée. Le tout accompagné de jeux de société qui occuperont vos soirées ramadanesques. Plusieurs formules sont proposées à la carte , de 250 à 400 DH/personne.

Eliane Lafarge / Les Inspirations ÉCO

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page