Opinions

Vacances au Maroc: que va-t-il se passer cet été ?

Voilà bientôt deux semaines que le couvre-feu a été repoussé à 23h dans le royaume. Dans la capitale économique, les bars, restaurants et cafés peuvent rester ouverts jusqu’à cette heure assez tardive. Même chose à Marrakech où les musées, cinémas et autres lieux touristiques peuvent rouvrir à 50% de leurs capacités d’accueil. À Tanger et Agadir, les plages sont désormais accessibles au public, à condition de respecter la distanciation physique. Reste à savoir si les déplacements inter-villes seront totalement autorisés dans un avenir proche et, surtout, si les frontières seront ouvertes à partir du 10 juin prochain.

«Quelque chose se prépare, mais je ne peux vous dire ni quand, ni de quoi il s’agit exactement», nous confie, à demi-mot, une source proche du dossier.


L’enjeu est de taille… Souvenez-vous l’été dernier, il était très difficile de partir en vacances, mesures sanitaires et barrages à l’entrée de toutes les villes obligent. Plus compliqué, et même inconcevable, prendre un avion pour aller en vacances relevait presque de la science-fiction. Quid de cet été ? La question est sur toutes les lèvres. Il se murmure qu’en suivant l’exemple de nombreux pays européens, le Maroc pourrait proposer d’ouvrir les frontières aux touristes étrangers en exigeant d’eux un passeport sanitaire assez strict.

Des pays comme la Grèce, l’Espagne ou les États-Unis ont d’ores et déjà mis le paquet pour attirer des touristes dès juillet prochain, mais pas le Maroc qui, pour le moment, préfère jouer la carte de la prudence. Il faudra booster le tourisme national et réanimer un secteur à l’agonie durant les trois mois à venir, tout en préservant la situation sanitaire qui, depuis plus d’un an, n’a jamais été aussi bonne et encourageante qu’actuellement. Les professionnels de l’hôtellerie s’accordent tous à dire que l’été qui arrive sera bien meilleur que celui de 2020. À coup sûr, l’été sera chaud et certains préparent déjà leurs calculettes pour faire les comptes en septembre.

Hicham Bennani / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page