Opinions

Digitalisation

Le mot est sur toutes les langues. Toutes les institutions en parlent. Toutes les entreprises. Il s’agit de la digitalisation. Un thème qui revient donc régulièrement dans les tables rondes organisées par Horizon Press. La dernière en date concerne le marché automobile. Serons-nous en mesure, dans un avenir proche, d’acheter un véhicule sans rencontrer le vendeur ? Et sans passer par le showroom du concessionnaire ? Denis Le Vot, directeur général de la marque Dacia, nous a récemment confié, lors d’un dîner avec des journalistes spécialisés, que le marché s’orientait de plus en plus vers cette tendance et qu’acheter une voiture en ligne, du début à la fin du processus, deviendrait bientôt un acte assez banal en Europe.

Au Maroc, tout porte à croire que les marques suivent la même direction. L’opération séduction commence désormais sur le net, avant de se poursuivre en live chez le vendeur pour découvrir le véhicule «dans la vie réelle». Et c’est ce dernier point qui sera difficile à contourner pour l’acheteur.

Au Maroc, mais aussi dans le monde, le client aura toujours besoin de tester son «nouveau jouet» avant de l’acheter. Plus l’engin sera cher, plus il sera luxueux, plus ce besoin sera fort. Ce qui explique que des marques comme Mercedes ne vendent pas simplement un véhicule avec les options qui vont avec, elles vendent un état d’esprit, voire un statut social. Et il y aussi notre culture. Même si les écrans prennent de plus en plus de place dans notre quotidien, un Marocain aura toujours ce besoin d’être rassuré avant l’acte d’achat. Mais une chose est sûre : nos habitudes vont rapidement changer, influencées par cette fameuse digitalisation.

Hicham Bennani / Les Inspirations ÉCO

whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

FLO Retail & Shoes : ouverture d’une succursale au Morocco Mall



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page