Opinions

Coûte que coûte !

C’est une balle qui n’a cessé de faire des allers-retours entre le camp du gouvernement et celui des partenaires sociaux, au cours des dernières années. Le cadre législatif devant encadrer l’action syndicale n’arrive pas encore à générer de consensus, alors que l’enjeu de l’amélioration des conditions sociales des travailleurs et l’atteinte d’un semblant de trêve figuraient dans la liste des priorités de l’actuel gouvernement.

L’accord tripartite scellé en 2019, brandi chaque fois par l’Exécutif pour faire montre de bonne volonté sur ce dossier, ne saurait, hélas, suffire à dresser un bilan de mandat solide en matière de consolidation du climat social. Sur cette toile de fond, vient atterrir le diagnostic livré par le Conseil économique, social et environnemental à propos du projet de loi sur les syndicats. Et le moins que l’on puisse en penser, c’est que le constat dressé par le CESE repousse davantage la perspective d’un probable dénouement.


La copie du gouvernement est à revoir, déduit-on d’emblée de l’analyse faite dudit projet de loi. Les correctifs préconisés ne manquent pas, à commencer par le volet lexical jusqu’aux aspects techniques et juridiques. Des remarques ne manquant pas de pertinence, qui appellent à une relecture sérieuse des 145 articles formant le corpus du projet de loi, afin d’aboutir à une mouture solide. Pour autant, cette démarche gagnerait à être menée en parallèle à celle qui signerait la délivrance tant attendue du texte portant sur le droit de grève. Le sort de ce projet de loi, également otage, depuis 2016, de tiraillements politico-sociaux, doit, coûte que coûte, être fixé au cours de ce mandat gouvernemental.

À défaut, tout le dossier social sera renvoyé à la case départ, en attendant l’arrivée d’une nouvelle équipe ministérielle, la fixation de nouveaux objectifs, l’entame de nouvelles discussions… En somme, une nouvelle valse sociale qui apportera à son tour, un nouveau lot de défis et d’enjeux, surtout dans la conjoncture économique actuelle. 

Meriem Allam / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page