Maroc

Transporteurs routiers : 48 heures de grève supplémentaires

Les transporteurs routiers ont décidé, mercredi, de prolonger de 48 heures la grève observée depuis trois jours pour protester contre la hausse des prix des carburants, notamment du gazole. Les syndicats estiment que leurs revendications sont restées sans réponse de la part du gouvernement.

Les grévistes exigent le plafonnement du tarif des carburants et des marges bénéficiaires des distributeurs d’hydrocarbures depuis l’envolée des prix à la pompe, accentuée par l’invasion russe en Ukraine. Un sixième syndicat s’est joint au mouvement, suivi par 75% des transporteurs de marchandises. Les taxis sont également touchés par la grève mais à un degré moindre.

En réponse, le ministère de l’Intérieur a assuré qu’il avait pris les dispositions nécessaires pour assurer la libre circulation des personnes et des biens. Le ministre du Transport et de la logistique, Mohamed Abdeljalil, a promis de présenter la proposition de plafonnement du prix des carburants au gouvernement et de nous répondre dans dix jours.

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page