Maroc

Trafic aérien, portuaire…les indicateurs sont au vert

Les perturbations conjoncturelles internationales n’ont pas impacté le secteur tertiaire qui, depuis l’atténuation des affres de la crise pandémique, continue de reprendre des couleurs. C’est d’ailleurs le cas des différents modes de transport, dont le trafic des passagers qui a noté des taux de récupération plus que satisfaisants, contrairement au trafic portuaire qui a légèrement fléchi. Pour les télécommunications, l’évolution s’est poursuivie, quelles que soient les conditions, endogènes  ou exogènes.    De la dernière note de conjoncture de la Direction des...
LesEco.ma

Besoin de lire cet article réservé aux abonnés ?

Visionnez une courte vidéo publicitaire ou abonnez-vous !

OU

Déjà abonné ? Connectez vous

Dossiers d’investissement : réduction de 45% de la paperasse à partir de 2023



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page