Maroc

Sofiane Boubahlouli, le marcheur de la Méditerranée

Après avoir traversé l’Australie et la Nouvelle-Zélande à la marche, Sofiane Boubahlouli, Français d’origine algérienne, s’est lancé dans une nouvelle aventure. À partir de Boulay (France), il va rejoindre Alger. Entamée le 24 septembre dernier, cette marche de 5.600 km prendra quelques mois avant de s’achever.

Ingénieur de profession, ce passionné de la marche a choisi de laisser derrière lui une vie de confort pour réaliser un de ses rêves, «rejoindre à pied la terre de ses ancêtres». Pour réaliser cet objectif, il va relier 5 pays du berceau de l’humanité, la Méditerranée.


Si chercher à découvrir le lieu de naissance de son père est une action si personnelle, elle tend vers l’universalité chez l’excursionniste qui cherche à rassembler à sa manière le puzzle de son identité. «Pour ce projet, mes motivations sont de découvrir mes origines, mes racines que ce soit en France (mon pays) et en Algérie (pays de naissance de mon père), car un homme sans racine fane rapidement comme une fleur», témoigne le voyageur.

«J’ai marché les 30 premiers kilomètres jusqu’à Metz avec 20 personnes, dont un député, Brahim Hammouche, le champion du monde de boxe, Charles François Karlito, et des amis», confie Sofiane Boubahlouli, qui précise pour LesEco.ma qu’il sera au Maroc vers la fin du mois de février 2018 (probablement). Arrivé à Gibraltar, l’aventurier prendra le ferry pour débarquer à Tanger.

«Depuis Tanger, je vais suivre la côte pour rejoindre Casablanca puis Marrakech; ensuite, je vais rejoindre Ouarzazate et enfin Merzouga. Je vais marcher plus de 1.100 km au Maroc, j’estime accomplir cette étape en 1 mois et demi», explique Boubahlouli qui avoue avoir l’intention de prendre plus de temps pour l’étape Maroc.

«Je prévois plus de temps pour l’étape du Maroc car j’ai vraiment envie de découvrir ce pays, que ce soit sa culture, ses habitants ainsi que ses paysages», souligne ce passionné de marche.

En moyenne, Sofiane Boubahlouli marche 35 km par jour. «Actuellement, je traverse la chaîne montagneuse des Pyrénées», souligne cet excursionniste. Et d’ajouter: «J’ai des sponsors qui m’ont apporté leur aide au niveau de l’équipement. Lorsque vous marchez plus de 5.000 km, il vous faut du matériel ultra performant. Je dors en tente ou chez l’habitant».

Sofiane Boubahlouli réalisera un reportage avec une caméra de type GoPro dans les 5 pays qu’il traversera, à savoir la France, l’Espagne, le Portugal, le Maroc et l’Algérie, pour mettre en exergue ce point commun au peuple méditerranéen: la bonté. Il aura pour titre «Sur les chemins de la bienveillance».

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page