Maroc

Santé : un nouveau centre de santé à Sidi Moumen

La Fondation sociale et culturelle Oum Keltoum a inauguré un nouveau centre de santé à Sidi Bernoussi, en présence du ministre de la Santé et de la protection sociale et du wali de la région. 

Le ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Ait Taleb, accompagné de Said Ahmidouch, wali de la Région Casablanca-Settat et de Mohamed Berrada, président de la Fondation sociale et culturelle Oum Keltoum de Sidi Moumen, ont procédé à l’inauguration d’un nouveau centre de santé urbain. Il s’agit d’un centre de 2e niveau de ladite Fondation, situé à Sidi Moumen, au niveau de l’arrondissement Sidi Bernoussi. Ce centre, désormais ouvert au public, s’inscrit parfaitement dans les orientations royales relatives à la réforme du système sanitaire et au renforcement des soins de santé de base dans la perspective de la généralisation de la couverture médicale. Il a pour objectif de renforcer le réseau des soins de base de la métropole et de rapprocher l’offre en soins de santé de base des citoyennes et citoyens locaux, estimés à 50.000 personnes.


«C’est une initiative très louable visant à rapprocher au maximum les soins de la population, et que nous aimerions voir se multiplier dans d’autres centres et circonscriptions», souligne Khalid Ait Taleb.

«Les services qui y seront rendus concernent le suivi des maladies chroniques, la santé de la mère et de l’enfant ainsi que les soins dentaires. «D’autres prises en charge viendront après, en fonction des besoins de la population et de la carte sanitaire régionale qu’on voudrait implanter incessamment au niveau national », explique le ministre.

Ce centre de santé urbain, qui couvre une superficie de 726 m², a mobilisé un budget de 6,2 millions de DH. Il est doté de différents équipements biomédicaux de base, et pourra fournir divers services de santé de proximité, notamment les consultations, les traitements paramédicaux, la prise en charge des maladies chroniques, la lutte contre la tuberculose, la santé de la mère et de l’enfant, la santé scolaire, et les services bucco-dentaires. Construit sur deux niveaux, le centre comprend plusieurs salles et bureaux. Le rez-de-chaussée compte deux espace d’accueil et d’attente, et plusieurs salles, réservées, respectivement, à la consultation, la lutte contre la tuberculose, les soins bucco-dentaires et enfin les traitements et les injections. L’étage se compose également de plusieurs salles, dont l’une est réservée à l’accueil. On y trouve également une autre salle d’attente, le bureau du médecin-chef, deux salles d’examen médical, une réservée à la sensibilisation (section des mères), ainsi que d’autres pièces pour l’échographie et l’ECG, une salle de santé de la mère et de l’enfant et enfin une dernière, dédiée à la planification familiale.

«Ce nouveau centre offre des services de santé d’une grande importance pour tous, notamment pour les enfants, d’où son implantation à Sidi Moumen, qui a besoin de tels services», indique Mohammed Berrada, tout en soulignant que l’avenir de l’économie sociale repose sur la santé et l’éducation.

Rappelons qu’il ne s’agit pas de la première initiative de la Fondation Oum Keltoum. Créée par la famille Berrada, cette fondation, reconnue d’utilité publique, est engagée dans la lutte contre l’exclusion sociale. Elle a, dans le cadre du partenariat public-privé, construit, équipé et financé, à Casablanca, l’hôpital Moulay Youssef (ex-hôpital Sid Soufi) et l’hôpital Hassani.

Tilila El Ghouari / Les Inspirations ÉCO


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page