Maroc

Recrutements. Alexandra Montant : « La tendance est clairement à la hausse »

Alexandra Montant / DGA, Rekrute.com

Quelle lecture faites-vous des résultats de l’édition 2020 du baromètre. Y a-t-il une grande évolution par rapport à 2019 ?
Oui, le rythme et les volumes ne sont forcément pas les mêmes, mais la situation est aussi très différente. Malgré tout, et au vu de la tendance mondiale, les résultats sont tout de même positifs. Les recrutements sont ralentis, mais non stoppés, ce qui est important. De plus, l’activité qui a continué en août, contrairement aux autres années a permis de rattraper un peu le retard. Enfin, depuis mi-septembre environ, on note que l’activité repart, prouvant que le moral des dirigeants remonte, mais aussi que l’activité continue malgré tout. Même les candidats ont évolué, et on voit du fait de leurs activités sur le site, qu’ils sont à nouveau prêts à prendre des risques en changeant de carrière dans un environnement instable. Espérons juste que le confinement qui a repris dans beaucoup de pays européens ne nous impacte pas à nouveau en freinant une activité qui peinait déjà à repartir…

Pensez vous qu’il y ait une relance de l’offre ? Comment s’annonce le bilan 2020 ?
La tendance aujourd’hui est clairement à la hausse, mais dans un environnement aussi incertain que celui que nous vivons, nous ne pouvons prédire que cela durera encore jusqu’à la fin de l’année. Le plus important est que les gens continuent de consommer et que les entrepreneurs gardent confiance en l’avenir. Dès lors, les entreprises continueront à produire et recruter…

Selon vous, comment les entreprises devraient-elle innover pour assurer la relance des recrutements ?
Innover dans ce domaine très encadré par la loi est compliqué. Par contre, les entreprises peuvent réduire les risques en s’engageant sur des contrats d’embauche plus souples et moins engageants sur le long terme. Nous constatons actuellement sur le site, à ce propos, beaucoup d’annonces en CDD ou freelance. N’est-ce pas finalement un moyen de continuer à recruter en conjoncture incertaine ? On a vu aussi, en termes d’innovation, beaucoup d’entreprises faire preuve de créativité pour continuer les processus de recrutement tout en limitant les contacts. Nous publierons, le mois prochain, une enquête chiffrée à ce propos, mais il demeure déjà indéniable que l’innovation et la digitalisation ont apporté beaucoup de nouveautés aux processus mêmes de recrutement. Il reste à savoir si ceci perdurera après la Covid-19…

Sanae Raqui / Les Inspirations Éco

Immobilier : pourquoi les prix sont en hausse continue ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page