Maroc

Programmes Awrach, Forsa et nouvelle charte d’investissement : les points à retenir de la présentation d’Akhannouch au Parlement

Le Chef du gouvernement Aziz Akhannouch a pris part ce mardi à la séance mensuelle sur la politique générale organisée à la Chambre des conseillers. Voici les principaux éléments à retenir de cette présentation.

• Enregistrement d’une baisse dans les rangs des chômeurs : le nombre de chômeurs a diminué de 68 mille personnes, entre le premier trimestre 2021 et le même trimestre 2022.


• Hausse des revenus des investissements étrangers : Les revenus des investissements directs étrangers ont atteint 4,1 milliards de dirhams jusqu’à fin février 2022, soit une hausse de 8%, par rapport à la même période l’année dernière (3,8 milliards de dirhams jusqu’à fin février 2021)?.

• Amélioration des indicateurs d’emploi : l’amélioration des indicateurs d’emploi par rapport à la période pré-pandémie, puisque plus de 2,7 millions de salariés ont été déclarés à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale pour le mois de mars 2022, contre 2,6 millions de salariés autorisés en février 2020.

• Le Maroc a un taux d’investissement élevé : Le Maroc enregistre l’un des taux d’investissement les plus élevés au monde, qui s’élève à 30% du produit intérieur brut, contre une moyenne mondiale qui ne dépasse pas 25%• Activation de la stratégie « Made in Morocco » : 918 projets , valeur totale d’investissement de 39,4 milliards de dirhams, 197 000 emplois directs et indirects

• Programme Awrach en chiffres :

– Signature d’accords avec 68 régions et travailleurs dans diverses régions du Royaume, environ 70 000 personnes doivent être intégrées selon ces accords. Le nombre de bénéficiaires à date de ce programme est d’environ 7 600, et il devrait atteindre 30 000 d’ici fin mai 2022.

– 492 millions de dirhams, montant du premier versement transféré sur les crédits affectés au programme au profit de la Caisse nationale de sécurité sociale

• Programme Forsa :

-Plus de 115 000 candidatures de tout le Maroc,
-74% d’entre eux concernent des personnes qui vivent dans des petites villes et dans le monde rural. Le gouvernement donne une nouvelle impulsion à l’investissement :
-5 réunions du Comité National des Investissements,
-Approbation de plus de 46 projets d’accords et annexes,
-Une valeur totale de 33,3 milliards de dirhams.
-Création de plus de 14 200 emplois directs et indirects.

• Le projet de nouvelle charte d’investissement s’appuie sur un dispositif d’accompagnement important, portant principalement sur :

-Une rémunération solidaire pour soutenir les investissements ;
-Compensation territoriale complémentaire destinée à encourager l’investissement dans les régions les plus vulnérables ;
-Compensation sectorielle complémentaire incitative dans le but de relancer les filières porteuses ;
-Mesures de soutien aux projets à caractère stratégique, tels que les industries de défense ou l’industrie pharmaceutique, dans le cadre du Comité National des Investissements ;
-Des mesures spéciales de soutien destinées aux très petites, petites et moyennes entreprises
-Autres mesures de promotion des investissements marocains à l’étranger.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page