Maroc

Politique des médicaments : les députés finalisent leurs recommandations

En attendant la présentation du rapport de la mission exploratoire parlementaire sur la politique des médicaments, plusieurs pistes ont été identifiées en vue d’améliorer l’accès des citoyens aux médicaments.

Après avoir mené une série de rencontres et d’investigations, la mission exploratoire qui a été formée par la Chambre des représentants en vue de faire le point sur «le travail de la Direction du médicament et de la pharmacie, sa situation financière ainsi que ses rapports avec les industriels des médicaments», s’apprête à rendre son diagnostic.


Il s’agit d’une évaluation qui vise, avant tout, à «résoudre les problématiques posées, et impacter positivement le processus d’achat des médicaments», indique un membre de la mission exploratoire. En plus de la gouvernance, les membres de la mission se sont aussi focalisés sur la transparence et l’intégrité du processus d’achat pour l’ensemble des services concernés.

À noter que les députés ont également pu rencontrer plusieurs responsables au sein des laboratoires, avec le souci de mesurer la part de la production nationale des médicaments dans le marché national, ainsi que de s’assurer du seuil d’approvisionnement. Parmi les recommandations qui ont été formulées par les membres de la mission exploratoire, figure essentiellement la redéfinition du cadre réglementaire de l’importation des médicaments.

En effet, pour les membres de la mission, ce volet a besoin d’une mise à jour réglementaire qui fixe avec précision les conditions de mise sur le marché des médicaments. Le contrôle des médicaments importés devra également s’accompagner d’un soutien à la production nationale, et de la forte implication de tous les départements concernés par ce processus.

Pour rappel, en plus de la diffusion de l’information sur les médicaments et produits de santé au sein du département de la Santé, la Direction du médicament et de la pharmacie assure l’évaluation des dossiers d’enregistrement des médicaments et des produits de santé, le contrôle de leur qualité en laboratoire, ainsi que le suivi et l’inspection des établissements opérant dans ce secteur. Ses prérogatives incluent également des contrôles pour garantir la qualité, l’efficacité et la sécurité d’emploi des médicaments commercialisés.

Younes Bennajah / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page