Maroc

Plus de 110 MDH pour l’AMO des étudiants

Lancé mercredi, le régime de l’Assurance maladie de base des étudiants  concerne plus de 280.000 bénéficiaires pour l’année universitaire 2015-2016.


Les étudiants ont enfin une couverture médicale. En effet, le ministre de la Santé a lancé, mercredi,  le régime de l’Assurance maladie de base des étudiants. A cette occasion, El Haussaine Louardi a présenté les mesures prises pour la mise en œuvre de ce nouveau régime, notamment pour permettre l’adhésion des établissements de l’enseignement supérieur et de la formation professionnelle audit régime. Ces mesures concernent également les inscriptions des étudiants éligibles et les règles pour bénéficier du remboursement et de la prise en charge des services garantis par la loi 12-116 relative à l’Assurance maladie obligatoire de base des étudiants. Pour rappel, l’AMO pour les étudiants a nécessité une enveloppe budgétaire de plus de 110 MDH. Pour cette année universitaire (2015-2016), plus de 288.000 étudiants bénéficieront de ce régime de couverture. Cela dit, pour pouvoir bénéficier de ce régime, les étudiants doivent s’inscrire sur des sites mis à leur disposition.

Il s’agit du site «cme.enssup.gov.ma», réservé à l’inscription des étudiants de l’enseignement supérieur des secteurs public et privé. Le deuxième (inscription-ofppt.ma) concerne les étudiants de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) alors que le troisième (cme.anam.ma) est dédié aux étudiants de la formation professionnelle dans le secteur privé et de la formation professionnelle des départements ministériels. C’est la Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS) qui se charge de la gestion de ce régime de couverture sous le contrôle de l’Agence nationale de l’assurance maladie obligatoire (ANAM) et du ministère de la Santé.

La mise en place de cette couverture s’est faite également avec la contribution de l’Office national des œuvres universitaires sociales et culturelles et l’Office de la formation professionnelle dans le secteur public. Pour les étudiants du secteur privé, ceux-ci devront s’acquitter d’une cotisation annuelle fixée à 400 DH. S’agissant des soins couverts par cette assurance, il faut savoir que ces derniers sont les mêmes que ceux entrant dans le panier de soins garantis par le régime de l’Assurance maladie obligatoire de base. Il s’agit des consultations médicales, des hospitalisations, des interventions chirurgicales, des analyses biologiques et de la radiologie auxquels s’ajoutent les médicaments et les dispositifs médicaux remboursables. La couverture comprend également les soins dentaires, l’orthoptie, la rééducation fonctionnelle, la kinésithérapie et les services paramédicaux. Comme pour le régime général de couverture AMO, les taux de remboursement se situent entre 70% et 100% (maladie longue durée). Quant aux taux de prise en charge, ces derniers se situent entre 90% en cas d’hospitalisations dans les cliniques privées et 100% lorsqu’il s’agit d’hospitalisations dans les hôpitaux publics.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page