Maroc

PLF 2023/Impôts sur la solidarité : la fausse bonne idée du gouvernement

Le ministère des Finances prépare une nouvelle taxe qui viserait les grandes entreprises qui réalisent des «superbénéfices». Dans le collimateur, les banques, les assurances, les sociétés de financement, mais aussi les grandes entreprises. Attention à ne pas épuiser la «vache à lait». La coupe est pleine !  S’il se confirme, le projet d’instituer une taxe exceptionnelle qui ciblerait de nouveau les grandes entreprises au motif que celles-ci réaliseraient des «super bénéfices», du fait de la configuration des marchés sur lesquels...
LesEco.ma

Besoin de lire cet article réservé aux abonnés ?

Visionnez une courte vidéo publicitaire ou abonnez-vous !

OU

Déjà abonné ? Connectez vous

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page