Maroc

PLF 2022 : comment éviter une explosion de l’endettement public

L’austérité budgétaire sera encore de mise en 2022. L’État va ainsi continuer à se serrer la ceinture, en minimisant à l’extrême ses dépenses lors de l’exécution de la loi de Finances 2022, pour éviter une explosion de la dette publique globale, qui monterait quand même à hauteur de 93,9% du PIB en 2022, contre 92,7% attendu cette année et 92,5% en 2020. Focus sur les postes budgétaires qui seront supprimés et ramolis. Les finances publiques seront encore sous tension en...
LesEco.ma

Besoin de lire cet article réservé aux abonnés ?

Visionnez une courte vidéo publicitaire ou abonnez-vous !

OU

Déjà abonné ? Connectez vous

Bouton retour en haut de la page