Maroc

Panneaux photovoltaïques : les professionnels s’attendaient à mieux !

Selon les opérateurs, l’esprit qui a prévalu lors des négociations avec les Finances n’a pas été respecté. L’année dernière, ils avaient, en effet, demandé une exonération totale avec droit à déduction en interne et en externe, alors que ce qui leur est servi dans la loi de Finances 2022 est différent. Pour eux, cela ne suffit pas pour booster l’industrie naissante dans le photovoltaïque. Les détails. Les vendeurs et installateurs de panneaux photovoltaïques et chauffe-eaux solaires ne sont pas «très...

Cet article est réservé aux abonnés

Abonnez vous pour lire cet article ainsi que tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Déjà abonné connectez vous ICI

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page