Maroc

Palm World Vacation s’attaque à la clientèle corporate

Après avoir dévoilé le concept global, Palm World Vacation du groupe Palmeraie Développement, s’attaque aujourd’hui à de nouveaux segments de clientèle. Dans cette optique, le groupe parie sur la clientèle entreprise, qui représente un potentiel important pour ce type de produits. Une équipe dédiée aux offres destinées aux entreprises a été constituée.

Entre immobilier et tourisme, les paramètres et les enjeux s’entrecroisent souvent. Le second est tributaire du premier, alors que ce dernier peut jouer un rôle important dans la rentabilisation des actifs immobiliers qui s’y prêtent. Le groupe Palmeraie Développement a parié sur cette dynamique, dont cette présentation simplifiée ne représente que la partie visible de l’iceberg. En effet, à travers Palm World Vacation, le groupe a ouvert un nouveau marché, jusque-là inexistant au Maroc, celui de la vente de droits de jouissance de résidences touristiques (holiday membership) à Marrakech d’abord et à travers le monde, via la bourse d’échange de voyages que représente le réseau Interval International. Ce concept nouveau au Maroc ne repose pas sur l’acquisition d’un bien immobilier touristique à échanger, mais se résume en l’achat de droits de jouissance, correspondants à l’accès à une palette de resorts et de résidences touristiques de par le monde.


Segment clé
Après avoir dévoilé le concept global, Palm World Vacation s’attaque aujourd’hui à la conquête des différents segments de clientèle. Dans cette optique, le groupe parie sur la clientèle entreprise, qui représente un potentiel important pour ce type de produits. En effet, le groupe a annoncé la création d’une équipe dédiée aux offres destinées aux entreprises. Dans la foulée, le groupe annonce également l’organisation du «Palm World Vacation TROPHEE GOLF», le 16 avril 2016, un tournoi réservé aux entreprises et qui constituera une vitrine dans l’élargissement de l’offre à l’entreprise. «PWV Corporate Palm World Vacation offre aux entreprises l’opportunité de résidence au Palmeraie Resorts Marrakech, Mais aussi dans d’autres resorts du monde.

Pour l’entreprise, ses collaborateurs, ses clients, c’est la possibilité de séjourner, pour ses événements dans des établissements de standing», explique le management du projet. Il faut dire que, dès l’annonce du concept, il a été question d’élargir l’offre à une clientèle plus large, même si la clientèle grand luxe reste un pilier important pour la réussite du projet. Aussi, contrairement à ce que l’on pourrait penser de premier abord, ce concept ne cible pas uniquement une clientèle grand luxe. «Nous ciblons des classes socioprofessionnelles A+, comme des cadres de la classe moyenne supérieure par exemple», expliquait Patrick Lebufnoir, directeur général délégué en charge du pôle hôtellerie et loisirs du groupe Palmeraie Développement, lors de la présentation du concept.


 

Makram Bouthaaleb
Directeur du projet Palm World Vacation

Les ÉCO : Qu’apporte l’affiliation au réseau Interval International, pour votre groupe ?
Makram Bouthaaleb : Pour le groupe, il y a plusieurs plus-values de l’affiliation à Interval International. La visibilité internationale de Marrakech en tant que destination sera plus importante, et plus particulièrement nos deux unités qui y sont, avec une exposition dans les USA, en Asie et en Europe. Interval International regroupe plus de 2 millions de membres, qui vont avoir un accès direct à Marrakech.

Quels sont les marchés que vous ciblez ?
Il y a des membres de toutes nationalités, dont des Marocains. Il y a des Britanniques et d’Américains. Les marchés, européens et du Moyen-Orient, sont également bien représentés.

Qu’apporte ce produit pour la rentabilité du groupe ?
D’abord, une pérennité. C’est une composante qui permet d’avoir des clients fidélisés qui vont revenir tous les ans et être les ambassadeurs du resort. Ceci dit, le groupe est toujours en développement, malgré le ralentissement du marché. Mais nous pensons que la crise, qu’a traversée Marrakech, n’est qu’une phase. L’objectif du lancement de ce nouveau concept n’était pas de compenser, mais vraiment d’élargir le marché. Mais l’hypothèse peut être prise en compte puisque, effectivement, c’est une manne financière importante. Ça permet également de remplir les unités pendant, quasiment, toute l’année, donc garantir des clients. Ces derniers, à travers leurs affiliations au club, vont avoir recours aux autres activités du resort, et donc automatiquement, ça génère effectivement du chiffre d’affaires et ça contribue à un cercle vertueux pour le groupe. 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page