Maroc

Nizar Baraka fustige le PLF 2021 et l’action du gouvernement

S’il y a un homme qui joue pleinement son rôle dans la critique des choix du gouvernement, c’est bien Nizar Baraka. Après avoir ouvertement fustigé la gestion de la crise liée à la Covid-19 de Otmani, le secrétaire général de l’Istiqlal revient à la charge, brûlant au passage le projet de loi de Finances 2021 qui, selon lui, «n’apporte pas de réponses à la crise multidimensionnelle que nous vivons»

. Dans une salve de tweets ce mercredi, l’économiste de formation estime que le PLF2021 «est hybride et sans identité claire, et qu’il a frustré les espoirs et aspirations à la fois des citoyens et des entreprises», citant le comité exécutif de son parti, réuni hier. Plus loin, Nizar Baraka dira que «ce projet de loi de Finances traduit l’incapacité du gouvernement à faire face à la crise économique et sociale qui n’en est qu’à sa phase initiale, et que ce dernier l’affronte avec des propositions qui ne pourront avoir qu’un faible impact».

Immobilier : pourquoi les prix sont en hausse continue ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page